Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 11 - 20 of 84 on De quoi vous mêlez-vous de vous opposer aux ordonnances de la médecine, et d'empêcher....
" De quoi vous mêlez-vous de vous opposer aux ordonnances de la médecine, et d'empêcher Monsieur de prendre mon clystère ? vous êtes bien plaisant d'avoir cette hardiesse-là ! BÉRALDE Allez, Monsieur, on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de... "
Encyclopédie des gens du monde: répertoire universel des sciences, des ... - Page 264
1838
Full view - About this book

Œuvres de Molière: avec des réflexions sur chacune de ses pièces ..., Volume 6

Molière - 1818
...monsieur de prendre mon clystère? Vous êtes biera plaisant d'avoir cette hardiesse-là ! BÉRALDE. Allez, monsieur, on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages. M. FLEURANT. Mon frère.,. . ARGAN. ,M. PU;RGON, Le renvoyer avec mépris, ARGAN, montrant Béralde....
Full view - About this book

Répertoire du Théâtre français ...

French drama - 1822
...monsieur de prendre mon clystère ? Vous êtes Lieu plaisant d'avoir cette hardiesse-là ! RÉRALDE. Allez, monsieur, on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages. M. FLEURANT. On ne doit point ainsi se jouer des remèdes, et me faire perdre mon temps. Je ne suis...
Full view - About this book

Œuvres de Moliere: avec des remarques grammaticales, des ..., Volume 6

Molière, M. Bret (Antoine), Jean Michel Moreau, Voltaire, Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort - 1821
...monsieur de prendre mon clystère? Vous êtes bien plaisant d'avoir cette hardiesse-là ! BÉRALDE. Allez, monsieur, on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages. "' M. FLEURANT. On ne doit point ainsi se jouer des remèdes, et me faire perdre mon temps. Je ne suis...
Full view - About this book

Répertoire général du Théâtre Français: composé des tragédies, comédies et ...

French drama - 1823
...monsieur de prendre mon clystère ? Vous êtes bien plaisant d'avoir cette hardiesse-là ! RÉRALDE. Allez, monsieur, on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages. M. FLEURANT. On ne doit point ainsi se jouer des remèdes, et me faire perdre mon temps. Je ne suis...
Full view - About this book

Oeuvres de Molière, Volume 6

Molière - 1823
...monsieur de prendre mon ctystère? Vous êtes bien plaisant d'avoir cette hardiesse-là ! BÉRALDE. Allez, monsieur, on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages. M. FLEURANT. bonne ordonnance; et je vais dire à monsieur Purgon comme on m'a empêché d'exécuter...
Full view - About this book

Histoire de la vie et des ouvrages de Molière

Jules Antoine Taschereau - 1825 - 448 pages
...à la seconde 167 3. représentation , Béralde fit subir à sa phrase cette variante ingénieuse : Allez, Monsieur, on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages. » C'est dire la même chose » , comme le fait observer Boursault, qui rapporte cette anecdote ; »...
Full view - About this book

Histoire de la vie et des ouvrages de Molière

Jules Antoine Taschereau - 1828
..., et , à la seconde représentation , Béralde fit subir à sa phrase cette variante ingénieuse : Allez , Monsieur, on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages. « C'est dire la même chose », comme le fait observer Boursault , qui rapporte cette anecdote; «...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 8

Molière - 1831
...monsieur de prendre mon clystere ? Vous êtes bien plaisant d'avoir cette hardiesse là ! B É RAI, D E. Allez, monsieur , on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages. M. FLEURAIT T. On ne doit point ainsi se jouer des remèdes, et me faire perdre mon temps. Je ne suis...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 2

Molière - 1836
...monsieur de prendre mon clystèrc? Vous êtes bien plaisant d'avoir cette hardiesse-là. BÉRALDK. Allé/, monsieur, on voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages. MONSIEUR FLEURANT. On ne doit point ainsi se jouer des remèdes , et me faire perdre mon temps. Je...
Full view - About this book

Le bourgeois gentilhomme

Molière - 1837
...mon clystère? Vous êtes bien plaisant d'avoir cette hardiesse-là ! RÉRALDE. Allez, monsieur ; ou voit bien que vous n'avez pas accoutumé de parler à des visages '. mérite d'être étudié ; c'est un morceau précieux . plein rie bon sens et de bonne plaisanterie...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF