L'Ami de la religion: journal ecclésiastique, politique et littéraire, Volume 38

Front Cover
A. LeClere., 1824
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 275 - L'indépendance des ministres de la religion à l'égard de leurs subordonnés. Tafnt que les prêtres seront réduits à attendre le pain qui leur est nécessaire de ceux auxquels ils prêchent l'Evangile, leur ministère sera sans autorité et leurs travaux sans fruit. Il est important que les pasteurs reçoivent une dotation conforme à la dignité de leur étal, et qui les mette à même de donner des secours à ceux auxquels ils sont souvent obligés d'en, demander aujourd'hui.
Page 101 - Dès que l'on donne à chaque individu le droit de former lui-même sa croyance d'après sa propre interprétation de la Bible, qui ne voit qu'un symbole est la chose la plus rigoureusement impossible qu'on puisse imaginer? Un symbole renferme ce qu'il est nécessaire de croire : or, comment déterminer ce qui est nécessaire, lorsque chaque individu .1 droit de choisir lui-même ce qu'il doit admettre ou rejeter?
Page 31 - Seigneur, mort dont le récit nous a véritablement touchés jusqu'au fond du cœur: en le lisant, nous pensions lire un passage des annales de la primitive Eglise. Les chrétiens dont nous avons parlé ne subirent point le supplice de la corde dont on les avoit menacés; on les reconduisit en prison , et de là ils furent envoyés en exil. Il y avoil parmi eux deux femmes, auxquelles on permit, contre toute attente, de retourner dans leurs maisons.
Page 324 - ... justice, sans parler d'autres opinions dangereuses par rapport à la morale et à la police. Je sais que d'excellents hommes et bien intentionnés soutiennent que ces opinions théoriques ont moins...
Page 44 - A peine le jugement fut-il signé , que je me mis à écrire une lettre dans laquelle, me rendant en cela l'interprète du vœu unanime de la commission, j'écrivais au premier consul pour lui faire part du désir qu'avait témoigné le prince d'avoir une entrevue avec lui , et aussi pour le conjurer de remettre une peine que la rigueur de notre position ne nous avait pas permis d'éluder. « C'est à cet instant qu'un homme...
Page 188 - Que la loi du 16 septembre 1807, relative à l'interprétation des lois, est parfaitement compatible avec le régime constitutionnel établi par la Charte ; 2° Que le Roi peut et doit, dans leseas prévus et dans les formes déterminées, exécuter les dispositions de cette loi; 3' Qu'il n'est besoin d'aucune mesure réglementaire pour assurer cette exécution.
Page 44 - ... il exprimait le désir d'avoir une explication avec le premier consul. Un membre fit la proposition de transmettre cette demande au gouvernement. La commission y déféra ; mais au même instant le général... qui était venu se poster derrière mon fauteuil, nous représenta que cette demande était inopportune.
Page 2 - Tel est le plan de cet ouvrage que j'ai conduit sur cette courte pensée de M. Pascal : A ceux qui ont de la répugnance pour la religion, il faut commencer par leur montrer qu'elle n'est pas contraire à la raison ; ensuite qu'elle est vénérable; après, la rendre aimable, faire souhaiter qu'elle soit vraie, montrer qu'elle est vraie, et enfin qu'elle est aimable...
Page 294 - ... qu'ils croient utiles à la religion, ce n'est point par la voie des lettres pastorales qu'ils peuvent exercer ce droit, puisqu'elles ne sont adressées qu'aux fidèles de leur diocèse et ne doivent avoir pour objet que de les instruire des devoirs religieux qui leur sont prescrits; — Que notre cousin le...
Page 15 - C'est un recueil de maximes. et dépensées tirées des livres des modernes incrédules. L'abbé de SaintCyr n'y mit pas son nom, et il paroît que c'est la seule chose qu'il ait publiée, Cet homme estimable mourut le i3 janvier 1761, à l'âge de soixante-sept ans. Il étoit conseiller d'Etat et aumônier ordinaire de la Dauphine.

Bibliographic information