Le Censeur européen, ou, Examen de diverses questions de droit public: et de divers ouverages littéraires et scientifiques, considérés dans leurs rapports avec les progrès de la civilisation, Volume 1

Front Cover
Bureau de l'administration, 1817 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 349 - Les gardiens et concierges des maisons de dépôt, d'arrêt, de justice ou de peine, qui auront reçu un prisonnier sans mandat ou jugement, ou sans ordre provisoire du gouvernement, ceux qui l'auront retenu, ou auront refusé de le représenter à l'officier de police ou au porteur de ses ordres, sans justifier de la défense du procureur...
Page 191 - Ces machines dont l'-objet est d'abréger l'art, ne sont pas toujours utiles. Si un ouvrage est à un prix médiocre , et qui convienne également à celui qui l'achète et à l'ouvrier qui l'a fait , les machines qui en simplifieraient la manufacture, c'est-à-dire, qui diminueraient le nombre des ouvriers, seraient pernicieuses...
Page 35 - ... pour le croire , fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misères et d'horreurs n'eût point épargnés au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le fossé , eût crié à ses semblables : Gardez-vous d'écouter cet imposteur; vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous , et que la terre n'est à personne!
Page 121 - , voulant réformer l'Église d'Angleterre, détruisit les moines, nation paresseuse elle-même et qui entretenait la paresse des autres, parce que, pratiquant l'hospitalité, une infinité de gens oisifs, gentilshommes et bourgeois, passaient leur vie à courir de couvent en couvent'.
Page 252 - ... c'est l'ordre de la morale et de la justice. Confiez donc les premières places de l'État aux véritables amis de la monarchie légitime. Vous en faut-il un si grand nombre pour sauver la France ? Je n'en demande que sept par département : un évêque, un commandant, un préfet, un procureur du roi, un président de la cour prévôtale, un commandant de gendarmerie, et un commandant de gardes nationales. Que ces sept hommes-là soient à Dieu et au roi, je réponds du reste.
Page 24 - ... qu'il craignait pour sa santé. Le roi lui avoua qu'il sentait des peines infinies, et se jeta vaguement sur la situation des affaires. Huit ou dix jours après, et toujours la même mélancolie, le roi reprit son calme accoutumé. Il appela Maréchal, et seul avec lui, il lui dit que, maintenant qu'il se...
Page 247 - ... visites domiciliaires, arrestations, emprisonnements, exils, la Charte est anéantie. La police n'usera pas de cet arbitraire : eh bien , elle est inutile. La police générale est une police politique; elle tend à étouffer l'opinion ou à l'altérer; elle frappe donc au cœur le gouvernement représentatif. Inconnue sous l'ancien régime, incompatible avec le nouveau, c'est un monstre né dans la fange révolutionnaire de l'accouplement de l'anarchie et du despotisme CHAPITRE XXXI.
Page 350 - ... de notre esclavage. Avant de nous citer l'exemple de l'Angleterre se décidant à suspendre son habeas corpus, at-on songé à examiner si nous en avions un nous-mêmes?... Tout, dans nos coutumes, et même dans notre législation , favorise l'exercice à peu près illimité du droit d'arrestation. Mais, dit-on, ce n'est pas seulement de la faculté d'arrêter qu'il s'agit, c'est principalement de celle de détenir. Arrêter et détenir sont en effet deux opérations successives que la loi ordinaire...
Page 338 - ... de la discussion qui a eu lieu à la chambre des pairs et à la chambre des députés, que le second paragraphe de l'art.
Page 382 - Il était dur ce joug, il faut ie reconnaître , et plus mortifiant encore que dur; mais celui de l'Angleterre , revêtu d'apparences moins repoussantes , il est vrai , est-il moins réel , est-il moins dur , est-il plus facile à secouer , touche-t-il à moins d'intérêts? Assurément non. On pouvait se réunir contre Napoléon et le terrasser ; mais où se réunira-t-on contre l'Angleterre , et par où la saisir ? • Qui a pris Dantzick prendra-t-il Gibraltar ? Qui a fait , comme d'un...

Bibliographic information