Page images
PDF
EPUB

*: 5° M. Collas ( Adolphe-Jean), négociant, demeurant rue Saint-Antoine, n° 71, à Paris, auquel il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour une poadre dite vermimort, ou préservatif contre les vers et la mite, pour tout ce qui est laine, lainage, fourrures, crins, plumes, employés de toute manière.

Go M. Desaghre (Léopold-François-Joseph-Pommereuil), représente par M. Lefebvre, notaire, demeurant rue des Anges, no 26, à Valenciennes (Nord), auquel il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation de cinq ans, pour un procédé de fabrication d'un émail et son application sur le fer.

70 M. Doire (Louis-Marie), fabricant de boutons, demcurant rue da Petit-Hurleur, no 3, à Paris , auquel il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de så demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour des bautons métalliques nouveaux qu'il nommc boutons à la Doue, de diverse formes, dont la surface inférieure peut être établie plane ou concaye.

go M. Fontaine (Pierre-Lucien), mécanicien, deneurantà Chartres (Eure et-Loir), auquel il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de sa de mande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour une roue turbine.

go M. de Fontenay (François-Eugène), directeur de la verrerie de Plain-de-Valsch, y demeurant, département de la Meurthe, auquel il été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d perfectionnement et d'addition au brevet d'invention de dix ans qu'il a pris le 18 juillet 1839, pour un système de ventilation à air froid et à air chaud applicablc aux fours de verreries et aux fours de poteries.

100 MM. Froger (Louis-René-Patrice-Adolphe), négociant, ét Loyse ( Edouard), ingénieur-mécanicien, demeurant ruc Lepelletier, no 7, Paris, auxquels il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de leur de mande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de cinq ans, pour ud mode de publicité au moyen d'un appareil mécanique qu'ils pomment as nonciateur mécaniquc ou almanach général alphabétique permanent et må Lile des arts, des sciences, de l'industrie et du commerce.

110 M. Holmes (David), à Richmond, représenté par M. Perpigna demeurant rue de Choiseul, no 2 ter, à Paris, auquel il a été délivré, I 4 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation et d perfectionnement de dix ans, pour des perfectionnements dans les roulette propres aux meubles et à d'autres usages,

120 M. Jardin (Louis), menuisier-ébéniste, demeurant à Belleville, pre Paris, Grande-rue-de-Paris, 1976, auquel il a été délivré, le 4 avril der nier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionne ment de dix ans, pour un appareil devant servir à donner des bains aroma tiques secs portatils.

13° MM. Malmazet aîné, Desplanque fils et compagnie, à Lille (Nord) auxquels il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de leur demande d'un brevet d'importation de dis ans, pour un métier propre å sabriquet toute cepèce d'étoffes façonnées, n'importe de quello matière, par le moyen de la vapeur.

140 M. Maudslay (Thomas), ingénieur de Lamberk (Angleterre), ret présenté par M. Perpigna, demeurant rue de Choiseul, no 2 ter, à Paris auquel il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de sa demande d'uo brevet d'importation et de perfectionnement de quinze ans, pour perfect tionnements dans la construction des machines à vapeur propres à la navigation, lesquels perfectionnements sont spécialement applicables aux machines à vapeur de la plus grande force.

150 M. Miel (Jean-Alexandre ), bijoutier, demeurant à Châteauroux (Indre), auquel il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention de cinq ans qu'il a pris, le 10 juillet 1839, pour des moyens de rendre indestructibles des bijoux exposés au frottement, et qu'il nomme indestructibles simples et indestructibles à la paresseuse.

160 M. Oulman (Moïse), négociant à Bordeaux, faisant élection de do. micile rue Chapon, no 6, passage des Gravilliers, à Paris, auquel il a été delivré, le 4 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invenfron et de perfectionnement de cinq ans, pour des pierres et cuirs à rasoirs, chimiques, supérieurs, dits de Berlin.

170 M. Packam (Guillaume), mécanicien, demeurant à Eu (Seine-Inférieure), auquel il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de sa debande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour une machine à confectionter le plancher.

180 Mme veuve de Wendel, à Hayemge, représentée par M. Barba fils, femeurant à Metz (Moselle), à laquelle il a été délivré, le 4 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour la Correction des fers cassants et brisants, et faciliter l'aflinage au four à pudfler de toutes les fontes.

190 M. Avy (Jean-Véron), moulinier en soic, demeurant à Cadenet, urrondissement d'Apt (Vaucluse), auquel il a été délivré, le 13 avril derbier, le certificat de sa demande d'un quatrième brevet de perfectionnement & d'addition au brevet d'invention de quinze ans qu'il a pris, le 10 mai 1837, pour une machine propre à la silature de la soie, destinée à filer les' Focous et à ouvrer en même temps la soie qui en est extraite en trame, oransin, fil à coudre, petits cordons, etc., sans autres frais de main-d'auvre pe ceux que nécessitent les procédés usités pour avoir la soie grége.

200 MM. Barbier et Daubrée, représentés par M. Gaumont, demeurant 'ne Sainte-Foy, no 6, à Paris, auxquels il a été délivré, le 13 avril dernier, e certificat de leur demande d'un brevet de perfectionnement et d'addition a brevet d'invention de quinze ans qu'ils ont pris, le 23 octobre 1833, pour le nouveaux moyens de travailler et d'appliquer le caoutchouc.

21° M. Baudrimont ( Alexandre-Édouard), professeur agrégé près l'école le médecine, demeurant rue des Matburins-Saint-Jacques, n° 10, à Paris, uquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un riisième brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention et le perfectionnement de quinze ans qu'il a pris, le 14 avril 1838, pour des hachines et appareils propres à la fabrication des tonneaux et autres vases ormés de pièces réunies par des cercles.

290 M. Bronzac (Pierre), maître de forges, demcurant quai Voltaire, 70 21 bis, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat le sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de quinze ins, pour un nouveau mode de construction en pierres factices d'appareils fit système Bronzac.

230 M. Chabrié (Martin-Barthélemy), fampiste, demeurant rue de la fonnaie, n° 9, à Paris, auquel il a été délivré, Te i3 avril dernier, le certia

ficat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de cing ans, pour un nouveau système dit de cascades, adapté à l'éclairage à l'huile des lampes Carcel, ou à tout autre système mécanique ou non mécanique, capable d'élever l'huile à une certaine hauteur.

940 M. Charollais (Pierre), ingénieur, demeurant rue du FaubourgMontmartre, no 64, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour un nouveau système de cheminées.

25° M. Chilliai (Marie-Jérûme), fabricant de papier de fantaisie, demeurant rue de la Calandre, no 50, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 april dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de cinq ans, pour une percaline dite percaline française, à l'usage de la reliure, du cartonnage, de la gainerie, de la papeterie, et de tous autres états analogues employant la peau.

26° M. Courtois ( Adrien -Jacques-François ), entrepreneur de couvertures de bâtiments, demeurant rue Saint-Lazare, no 142, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour différents systèmes de chassis, et un système de vitrage à recouvrement qu'il nomme chåssis Courtois.

270 M. Delvigne (Gustave), deneurant au rond point des Champs Élysées, no 1, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention, d'importation et de perfection. nement de cinq ans, pour la confection des balles-obus.

28° M. Gemelle (François ), fabricant lampiste, faisant élection de domicile rue Grenelle-Saint-Honoré, n° 22, à Paris, auquel il a été délivre, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un deuxième brevet de per fectionnement et d'addition au brevet d'invention et de perfectionnement de dix ans qu'il a pris, le 20 juin 1839, pour une lampe à pression crois sante,

290 MM. Guillemin frères (Ernest et Alfred), fabricants de pains à cacheter, demeurant rue Neuve-Saint-Méry, no 46, à Paris, auxquels il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de leur demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour de nouveaux pains à cacheter dits pains-ca. chets.

30° M. Hasartl (Jean-Joseph ), homme de lettres, représenté par M. Per piyna, rue de Choiseul, no 2 ter, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de dix ans, pour un pavillon hydraulique à six procédés, au moyen duquel on peut prendre des bains perles de vapeur ou russes, des douches, des jets d'eau continus, et des bains ordinaires.

31° M. Humphreys ( Erskin), de Londres, représenté par M. Perpigna, rue de Choiseul, no 2 ter, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention et de perfectionnement de dix ans qu'il a pris, le 5 septembre 1839, pour des perfectionnements ayant pour objet de régu. lariser la quantité de gaz servant à l'alimentation des becs à gaz, et de fixer à ces mêmes becs les verres d'une manière plus avantageuse.

32° M. Leroux (Pierre-Félix), marchand de meubles, de Verneuil, faisant élection de domicile chez M. Piche, demeurant rue Saint-Sauveur, no 30 bis, à Paris , auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de cinq ans, pour des perfectionnements apportés aux tables de billard.

33° M. Minić, adjudant au 50€ régiment de ligne, en garnison à Lyon, représenté par M. Durand, demeurant rue Bourbon-Villeneuve, n° 7, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention de cinq ans qu'il a pris, le 8 juin 1838, pour un nouveau fusil se chargeant par la culasse.

340 M. Nepreu (Marie-Charles-Adolphe ), architecte, demeurant rue d'Anjou, n° 8, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de quinze ans, pour un chemin de fer suspendu..

350 M. Platarel (Jean-Louis), filateur, demeurant rue Pavée, n° 9, au Marais, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de cinq ans, pour la fabrication de velours en bourre de soie,

36° M. Pernet (Jean-François), mécanicien, demeurant rue des Ursulines, no 3, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de dix ans, pour des bandages dits francs-comtois, propres à maintenir les hernies.

370 M. Perreymond (André), serrurier, demeurant rue de la Tour, n° 6, à Marseille (Bouches-du-Rhône), auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation et de perfectopnement de cinq ans, pour un coffre calorifuge, c'est-à-dire impénétrable i la chaleur.

389 M. Stedman (Charles-Henri), de Londres, représenté par M. Perpigna, demeurant rue de Choiseul, no 2 ter, à Paris, auquel il a été délitré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation et de perfectionnement de quinze ans, pour perfectionnements dans les roues à palettes.

390 M. Stehelin (Charles), constructeur de machines, à Bitschwiller, représenté par M. Opperman, banquier, demeurant ruc Saint-Georges, no 2, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa deinande d'un brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention et de perfectionnement de quinze ans qu'il a pris, le 9 octobre 1839, pour un moyen d'empêcher les fuites des tubes dans les machines locomotives et autres appareils à vapeur, en serrant les tubes dans les fonds des chaudières de manière à empêcher toute variation dans leur position ainsi que dans celle des fonds de chaudières, et ceci par des viroles, avec et sans épaulement, et fendues, à claveltes, de diverses formes, et pour toutes les dimensions des tubes.

400 M. Voury (Adrien-Auguste), demeurant rue Cadet, no 18, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement de quinze ans, pour un nouveau système de pavage en bois.

410 M. Croisat (Jean), coiffeur, demeurant rue de l'Odéon, no 33, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention de cinq ans, qu'il a pris, le 10 janvier 1838, pour un nouveau système de brosse qu'il nomme brosse mécanique.

420 M. Hamelaërts (Théodore), fabricant de paraplnies, demeurant rae Saint-Sauveur, 1° 24, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 avril dernier, le certificat de så demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de cinq ans, pour une amelioration dans la construction des parapluies et ombrelles, qu'il nomme parapluics i coulant, bascule agra ante.

430 M. La Molte ( Pierre), avocat à Bruxelles, faisant élection de domicile chez M. Redon, hôtel du Lerant, rue Croix-des-Petits-Champs, n° 31, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 avril dernier, le certificat de su demande d'un brevet d'invention.ct de perfectionnement de dix ans, pour un nouveau système de pompe à double effet continu.

440 M. Mulo: (Bruno), maitre colleur au Petit-Andely, faisant élection de domicile rue du Port-Nahon, no 8, chez NI. Tranchant, à Paris, auquel il a été délivré, le 13 avril dernier, le certilicat de sa demande d'un breve d'invention de cinq ans, pour une mécanique servant à sécher les fils.

450 M. Pottet (Clément), arquebusier, demeurant rue Neuve du Luxembourg, no 1, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de quinze ans, pour un nouveau système d'armes à feu à percussion, avec la cartouche faisant partie de ce système.

460 MM. Triger (Jacques ), ingénieur civil au Mans, et de Lascases (Emmanuel-Pons-Dieudonné), demeurant rue Saint-Florentin, n° 9, Paris, auxquels il a été délivré, le 15 avril dernier, le certificat de leur demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour un procédé de cuvelage propre à l'exploitation des mines, qu'ils nomment cuvelage cubuté.

470 MM. Wit: - Kanig et Dupasquier-Roulet, demeurant à Cernay (Haut-Rhin), auxquels il a été délivré, le 15 avril dernier, le certificat de leur demande d'un brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention de dix ans qu'ils ont pris, le 27 juin 1838, pour un système mécanique applicable aux tables d'impression, et servant à remplacer les ti. reurs.

480 MM. André (Jean-Pierre-Thibault), horloger-mécanicien, et Soyes (Pierre-Achille-Théodore), demeurant, le premier, rue Galande, no 77, et le deuxième, rue de l'Ecole de Médecine, no 1, à Paris, auxquels il a été délivré, le 21 avril dernier, le certificat de leur demande d'un brered d'invention de cinq ans, pour un nouvel instrument de chirurgie dit sarcalopéide, propre à enlever d'un trait les cors aux pieds et toutes autres excroissances ou tumeurs..

490 MM. Bapterosses (Jean-Félix), mécanicien, et Felotrappe (Arguste), graveur sur cylindres, demeurant, Ic premier, impasse Guémenée, no 4, et le second, rue du Faubourg-Saint-Denis, n° 152, à Paris, aurquels il a été délivré, le 21 avril dernier, le certificat de leur demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de dix ans, pour un taillemèches.

500 M. Bleyer (Antoine), fabricant de produits chimiques, demeurant à Mulhouse (Haut-Rhin), auquel il a été délivré, le 21 avril dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour un procédé propre à décomposer, par la voie humide, le sulfate de plomb par la fonte en poudre, en formant du plomb métallique et du sulfate de fer cristallisé."

51° M. Bourdon (Eugène), mécanicien , demeurant rue du Faubourg-du

« PreviousContinue »