Page images
PDF
EPUB

rue Favart, n° 8, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation de dix ans, pour divers perfectionnements ajoutés à des instruments de musique.

24° M. Lecoffre (Simon-Narcisse), fabricant de calicots, commune de Barentin, arrondissement de Rouen (Seine-Inférieure), auquel il a été délivré, le 15 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de dix ans, pour une machine qu'il nomme laminoir réunisseur symétrique.

250 M, Legoff (Eugène), représenté par M. Lepontois jeune, à Brest (Finistère), auquel il a été délivré, le 15 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour un linguet destiné à aréter les chaines à bord des navires.

963 M. Milhas (Pierre), vitrier, an village de Courneau, commune de Portels, canton de Podensac, arrondissement de Bordeaux (Gironde), auquel il a été délivré, le 15 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet desvention de cinq ans, pour une nouvelle machine à égrainer les raisins.

976 M. Molinie (Louis), filateur, à Saint-Pons, représenté par M. Armingoud, dessinateur, rue des Filles-du-Calvaire, n° 12, à Paris, auquel il a été delivré, le 15 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention de quinze ans qu'il a pris, le 5 octobre 1838, pour un nouveau moyen propre à diminuer le frottement des roues à essieu fixe, avec application du méme moyen aux roues et axes tournants.

299 MM. Piet frères ( Pierre-Joseph et Jean-Marie ), mécaniciens, rue Moreau Saint-Antoine, n° 10, à Paris, auxquels il a été délivré, le 15 janvier dernier, le certificat de leur demande d'un brevet d'invention de cinq ans, poez un procédé propre à fabriquer les bouchons et bondes a la mécanique par pe combinaison toute neuve, au moyen de trois machines, et d'après un nouveau système dit système Venet-Piet.

29° M. Poole (Mosès), de Londres, représenté par M. Truffaut, rue Favart, no 8, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 janvier dernier, le cortificat de sa demande d'un brevet d'importation de dix ans, pour des perfectionnements dans la construction des métiers à étoffes élastiques, dits mécaaiques à chaînes, et dans la fabrication de ces tissus.

30° M. Poole (Mosès), de Londres, représenté par M. Truffaut, rue Farart, no 8, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation de dix ans, pour diyers perfectionnements dans la construction des poêles destinés à chauffer les appartements.

31° M. Progin (François-Xavier), homme de lettres, rue du Paon-SaintVictor, n° 17, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 janvier dernier, le ceruficat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de cing ans, pour une machine dite plume typographique polyglotte, pouvant servir, 1° à imprimer presque aussi rapidement qu'on écrit avec une plume ordiDaire ; 2° à peindre ou teindre toute espèce de papier ou de tissu ; 3° à former des planches stéréotypes par la reproduction de caractères d'imprimerie ou de musique; 4° à préparer, avec ou sans burin, des matrices pour la formation des plaques de plomb ou d'autre métal, lesquelles représentent, en creux ou en relief, toute espèce de lettres, de signes ou de figures,

396 M. Royer ( Augustin-Léon), capitaine en retraite, rue de Verneuil, no 13, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour une nouvelle usine dite forge verrerie à triple effet ou fourneau à la Royer de l'Ouest, propre à fabriquer en même temps le fer, le verre et les cristaux, avec une grande économie, résultant d'un double produit important et de plusieurs autres effets tenant tous leur principe de la même cause, et au moyen desquels, sans augmenter la dépense de combustible, on peut faire divers emplois du fer pour les arts et métiers.

336 M. Wayte (William), de Basford, en Angleterre, représenté par M. Truffaut, rue Favart, n° 8, à Paris, auquel il a été délivré, le 15 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation de quinze ans, pour des perfectionnements ajoutés aux roues des bateaux à vapeur et autres embarcations.

340 MM. Bracquemont (Auguste), tailleur, et Falton (Auguste), horloger, rac du Bac, n° 102, à Paris, auxquels il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certificat de leur demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour une plaque sous-pieds.

350 M. Geslor-Menier ( Alexandre), serrurier, rue Saint-Martin, do 17, à Tours (Indre-et-Loire), auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour une tabatière à châssis construite d'après un nouveau système.

36° M. Lawford-Ackland, représenté par M. Truffaut, rue Favart, n° 8, à Paris, auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation de dix ans, pour la préparation d'un alliage métallique applicable à la construction des tubes où tuyaux, et à d'autres usages.

370 M. de Mory (Émile-Antoine), négociant, boulevard Saint-Martin, n° 15, à Paris, auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement et d'audition an brevet d'invention de cinq ans qu'il a pris, le 19 septembre 1839, pour des perfectionnements apportés dans l: construction des croisées, portes et chassis.

380 M. Parker (Charles), de Londres, représenté par M. Truffaut, rue Favart, n° 8, à Paris, auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation de dix ans, pour des perfectionnements dans des procédés propres à revivifier les diverses matières destinées à la décoloration des sirops, etc.

390 M. Parpaile aîné, à Messincourt (Ardeunes), auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour un nouveau système de métier à chasse.

400 M. Poole (Mosès ), de Londres, représenté par M. Truffaut, rue Favart, n° 8, à Paris, auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation de quinze ans, pour une nouvelle méthode de tissage des draps et des tissus mélés de laine et d'autres matières filamenteuses.

419 M. Roblin ( Augustin-Louis-Justin), propriétaire de l'ile de Plaisance, à Courseulles (Calvados), auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour un cabestan éolien, moteur universel, système Roblin.

[ 420 M. Simonel (Antoine), tailleur d'habits, rue de l'Arbre-Sec, no 50, à Paris, auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour un nouveau genre de boucles et boutons s'adaptant aux sous-pieds des pantalons, qu'on peut enlever sans se baisser ni y porter les doigts.

430 M. Sorel (Stanislas-Tranquille-Modeste), ingénieur, rue des TroisEeroes, do 11, à Paris, auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le crificat de sa demande d'un brevet d'invention et de perfecsionnement de quasze ans, pour plusieurs applications importantes du fer et de la fonte de la préservés de la rouille par l'étamage galvanique (étamage au zinc) ou pe tout autre moyen conservateur, tel que les étamages ordinaires et les

4* MM. Sudds, Adkins et Barker, constructeurs de maebines, de Rouen, représentés par M. Perpigna, rue de Choiseul, no 2 ter, à Paris, auxquels il a de delivré, le 21 janvier dernier, le certificat de leur demande d'un brevet dieportation et de perfectionnement de dix ans, pour perfectionnement dans les roues hydrauliques tournant horizontalement complétement noyées, et destinées à servir de moteurs, lesquels perfectionnements peuvent aussi s'appliquer aux roues mises en mouvement par le yent.

45° M. Tripot (Joseph-François), fabricant de papier peint, à Auteuil, areace de la Reine (Seine), auquel il a été délivré, le 21 janvier dernier, le certibeat de sa demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour des procédés mécaniques de fabrication du papier peint.

460 MM. Boulet (André-Alexandre-Désiré), employé, demeurant aux Batignolles, clos des Cerisiers, n° 16, et Gressel (Andre), marchand de bestiar, demeurant aussi aux Batignolles, clos des Cerisiers, n° 12, prés Paris, auxquels il a été délivré, le 28 janvier dernier, le certificat de leur demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour des garde-robes inoderes.

49. M. Chartron (Marie-Hyacinthe), guincaillier, rue Saint-Martin, * 191, à Paris, auquel il a été délivré, le 28 janvier dernier, le certificat de s demande d'un brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invection de quinze ans qu'il a pris, le 27 novembre 1839, pour un nouveau procédé de chauffage dit aérisère.

43° M. Clark (John), représenté par M. Perpigna, rue de Choiscul, pe ter, à Paris, auquel il a été délivré, le 28 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention, d'importation et de perfectionnement de quinze ans, pour une nouveHe disposition ou coinbinaison de mécanismes

appliquant aux voitures locomotives, et déterminant la progression desdites voitures en utilisant le poids dont elles sont chargées comme puissance motrice, et au moyen d'appareils propillateurs d'un nouveau genre.

49° M. Fcw (Robert), de Londres, représenté par M. Truffaut, rue Favart, no 8, à Paris, auquel il a été délivré, le 28 janvier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'importation de quinze ans, pour des perfectionnements apportés dans la construction et l'établissement des locomoteurs sur les chemins de fer.

50° M. Guillet (Théodore), orfévre en doublé, rue Charlot, no 10, au Marais, à Paris, auquel il a été délivré, le 28 janvier dernier, le certificat

de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour de nouveaux sou pieds dits sous-pieds Guillet.

51° M. Mohrenberg (Charles), architecte, de Berlin, faisant élection domicile chez M. Fabel, quai Voltaire, no 1, à Paris, auquel il a été délivr le 28 janvier dervier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention cinq ans, pour une mitre de cheminées propre à les empêcher de fumer.

520 M. Pape (Henri), facteur de pianos du Roi, rue des Bons-Enfant no 19, à Paris, auquel il a été délivré, le 28 janvier dernier, le certificat det demande d'un sixième brevet de perfectionnement et d'addition au brev d'invention et de perfectionnement de quinze ans qu'il a pris, le 23 août 1837 pour de nouvelles mécaniques de pianos et disposition de table d'harmoni et de caisse.

530 M. Perrot(Louis-Jérôme), ingénieur civil, rue Saint-Patrice, no à Rouen (Seine-Inférieure), auquel il a été délivré, le 28 janvier dernier, 1 certificat de sa demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour de machines propres aux impressions typographiques, lithographiques, tachy graphiques, etc.

540 M. Bonnot (Louis-Marie), dessinateur, entrepreneur en broderies rue Saint-Denis, no 227, à Paris, auquel il a été délivré, le 5 février dernier lc certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour t moyen qui remplace et évite la gravure.

55° M. Chesneaur (Aimé-François), mécanicien, représenté par M. Per pigna, rue de Choiseul, no 2 ter, à Paris, auquel il a été délivré, le 5 février dernier, le certificat de sa demande d'un deuxième brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention et de perfectionnement de quinze ans qu'il a pris, le 15 juin 1839, pour perfectionnements applicables aux waggons circulant sur les chemins de fer et dans toutes les courbes.

56° M. Conty (Alexandre), à Abilly (Indre-et-Loire), auquel il a été délivré, le 5 février dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de dix ans, pour une nouvelle anille rigide à l'usage des moulins à farine.

570 MM. Fergusson et Bornèque, fabricants, à Bavilliers (Haut-Rbin, auxquels il a été délivré, le 5 février dernier, le certificat de leur demande d'un brevet de perfectionnement de quinze ans, pour 1o l'application du tambour à douves mobiles au métier à tisser mécanique; 2° l'emploi des crochets servant à lever les lisses, leur forme à talons, leur plaque d'appui formant Savier et point d'appui en même temps ; 30 le couteau à recul servant à enlever les crochets des lisses sans que l'octogone ait besoin de suivre d'autres mouvements que celui de rotation périodique de son axe; 40 l'application du double tambour à douves mobiles; 5° le mouvement de va-et-vient applique au tambour pour faire la toile ou les bouquets; 6° la poitrinière tournaute conduisant la toile ct guidant la marche du tambour à bouquets par le moyen du compteur placé à son extrémité; 70 l'application de ces systèmes tant aus métiers à tisser à bras qu'aux métiers à tisser mécaniques.

58° M. Geeris (Édouard), rue Monsigny, no 5 , à Paris, auquel il a été délivré, le 5 février dernier, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention de quinze ans qu'il a pris, le 17 juillet 1839, pour une nouvelle machine mécanique mobile à mouler et cylindrer les tuiles, briques et carreaux.

590 M. Geerts (Édouard), rue Monsigny, no 3, à Paris, auquel il a été dentré, le 5 février dernier, le certificat de sa demande d'un second brevet de perfectionnement et d'addition au brevet d'invention de quinze ans qu'il 3 pris, le 17 juillet 1839, pour une nouvelle machine mécanique mobile à mezler et cylindrer les tuiles, briques et carreaux

*** M. de Grenier (Sébastien), capitaine d'artillerie à Saint-Omer (Pasdulais), auquel il a été délivré, le 5 février dernier, le certificat de sa demade d'un brevet d'invention de dix ans, pour une chaudière à vapeur à tube bouilleurs circulaires et séparés, chauffés dans un four ou fourneau à mechere, et communiquant séparément avec un cylindre vertical placé en cebus de ce four.

o V. Guerlain (Pierre-Francois-Pascal), parfumeur, rue de Rivoli, ra, à Paris, auquel il a été délivré, le 5 février dernier, le certificat de sa denude d'un brevet d'importation et de perfectionnement de cinq ans, pour

diselique anglais nommé lotion de Gowland, propre à blanchir et dissiper les boutons et taches de rousseur.

*** L Guyot-Duclos (Timoléon), rue Louis-le-Grand, no 3, à Paris, uqad 1 a été délivré, le 5 février dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de quinze ans, pour la distillation des houilles par le porodipe continu, la conversion de ces charbons en coke et soudés à l'état de fichas en forme régulière.

1. Laborne (Antoine-Alphonse), inspecteur des travaux de bâtiments, Fae de Bourgogne, no 40, à Paris, auquel il a été délivré, le 5 février dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour une Lourelle composition de bitume dit bitume litinidroléifuge. 64* MM. Bonnet et Villermé, chimistes, rue de Seine-Saint-Germain,

54, à Paris, auxquels il a été délivré, le 7 février dernier, le certificat de kar demande d'un brevet d'invention et de perfectionnement de cinq ans, pour es procédé de dosure sans mercure.

FIl Gaudin ( Augustin-Marc-Antoine), calculateur au bureau des loagitades, rue Neuve-Bréda, no 11, à Paris, auquel il a été délivré , lc 7 lëvrier dernier, le certificat de sa demande d'un brevet de perfectionnement et daddition au brevet d'invention de quinze ans qu'il a pris, le 22 juin 1839, pour un nouveau système d'éclairage.

** MM. Giron (Julien) et Mitaine (Jean-Baptiste), fabricants de luAttes, rue du Ponceau, no 41, à Paris, auxquels il a été délivré, le 7 février Unit, le certificat de leur demande d'un brevet d'invention de cinq ans, par an lorgaon dit lorgnon rapproche, principalement utile aux myopes et Dit moins indispensable aux presbytes.

67° M. Gros (Joseph-Barthélemy), à Mèze (Hérault), auquel il a été Estré, le 7 février dernier, le certificat de sa demande d'un brevet d'invenna de cinq ans, pour une chaussure imperméable au moyen d'un enduit hyPige non adhérent.

{ga Mlle Guersant (Esther), fabricante de dentelle , à Caen (Calvados), à Duelle il a été délivré, le 7 février dernier, le certificat de sa demande d'un knet d'invention de cinq ans, pour des points à jour sur dentelle de coton.

130 M. Hallette (Louis-Aleris-Joseph), ingénieur civil et mécanicien, à 4.725 (Pas-de-Calais), auquel il a cié délivré, le 7 février dernier, le certifie de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans, pour divers appareils Prapres aur sondages et à la recherche de la houille.

« PreviousContinue »