Page images
PDF
EPUB

On trouve chez les mêmes libraires l'Annuaire Historique

pour 1818, 1819 et 1820.

HISTORIQUE UNIVERSEL

POUR 1821.

Avec un Appendice contenant les actes publics, traités, notes diplomatiques,

papiers d'états, et tableaux statistiques, financiers , administratifs et nécro-
logiques ; - une Chronique offrant les événemens les plus piquans, les
causes les plus célèbres, etc.; – des extraits de voyages ou de mémoires
intéressans, et une revue des productions les plus remarquables de l'année ,
dans les sciences, dans les lettres et dans les arts.

Par C. L. LESUR, auteur de la France et les

Français en 1817, etc.

[ocr errors][merged small]

PTV;

PARIS,
FANTIN, Libraire,

cue de Seine, n° 12 , F.-S.-G.
JEt à la Librairie Grecque-Laline, suur

TREUTTEL et WURTZ , Libraires, rue de Bourbon , no 17.
(DELAUNAY , Libraire, au Palais-Royal, galeries de boise

MDCCC XXI.

DE L'IMPRIMERIE D'A. CLO, RUE SAINT-JACQUES, N° 38.

PRÉFACE.

[ocr errors]

L'IMPORTANCE des matières politiques, et quelques circonstances particulières indépendantes de notre volonté, ont retardé la publication de ce volume audelà de l'époque accoutumée. Mais en réfléchissant sur la nature de cet ouvrage, il n'est point de lecteur qui ne puisse apercevoir la cause et l'excuse du retard.

Si l'Annual register anglais a sur l'Annuaire historique l'avantage d'une publication plus prompte , ici la suite, la liaison, la contiguité de toutes les parties de l'ouvrage ne permet guère d'en diviser la rédaction. Nous avons voulu que les matières y fussent classées sans confusion, sans double emploi , pour qu'elles se servent d'appui, d'éclaircissement et de preuves.

D'ailleurs l’Annual register , uniquement britannique, ne donpe qu’une esquisse de l'histoire élrangère,

ее

partie essentielle de l'Annuaire , qui demande des re cherches plus étendues, une critique plus sévère, et pour laquelle il faut attendre que les événemens soient arrivés à leur maturité.

ver

[ocr errors]

On en verra la preuve dans le chapitre (Turquie) qui traite des affaires de la Grèce. C'est une histoire séparée. Nous n'avons pas seulement consulté , pour sa composition, les journaux français ou étrangers, * mais encore les ouvrages nouveaux qui pouvaient y

jeter quelques lumières ; un Grec, homme d'un esprit sage, bien instruit des meurs, de l'état et des affaires de son pays, a bien voulu revoir ce chapitre.... Enfin nous n'avons rien négligé pour parvenir à trouver la vérité, moins difficile à démêler par le défaut de matériaux que par la multiplicité de récits mensongers, contradictoires , exagérés par l'esprit de parti.

Heureux l'écrivain qui, prenant l'histoire des temps passés pour but de ses travaux, n'a qu'à conférer entre eux des livres ignorés, des manuscrits poudreux ! Maitre de son temps, de son opinion, de sa matière, il peut se décider en toute sûreté sur une Jale ou sur un fait. La paix de sa vie n'en sera pas

« PreviousContinue »