Page images
PDF
EPUB

Capitaine titulaire
Lieutenant titulaire
Sergent-major et maréchal des logis
Sergent, coporal et brigadier
Soldat

10 8 4 3

TITRE y.

De l'ordinaire. 40. Les militaires admis à l'hôtel impériat des invalides fe. ront deux repas par jour; ils seront servis en argenterie.

Il n'y aura qu'une seule qualité de pain, sans distinction de grade.

Le pain sera bis-blanc, composé de pure farine, froment blutée à 25 pour 100.

L'ordinaire des sous-officiers et soldats sera: 1o. 673 grammes (22 ouces) de pain bis blanc par jour.

2o. A diner, 61 grammes ( oncés) de pain de soupe qui seront remplacés le dimanche par 61 gram'mes (2 onces) de riz ou de vermicel, 244 grammes (demie livre) de bờeuf, un plat de légumes pour douze hommes, 46 centilitres (une chopive) de vin rouge.

3o. A souper, deux fois par semaine, deux plats de légumes pour douze hommes.

Une fois par semaine, trois aufs sans sauce, ou un ouf et demi avec sauce, ou 122 grammes (4 onces) de fromage de Gruère, de Hollande ou de Marolles. Trois fois par semaine, un plat de veau ou mouton.

Le dimanche, no plat de cochonaille.
Tous les jours 46 centilitres une chopine de vin-rouge.
42. L'ordinaire des capitaines et lieutenans sera :
1°. 673 grammes (20 onces) de pain bis-blauc par jour.

2°. A diuer, 61 grammes (2 onces) de pain de soupe remplacés le dimanche par 61 gramines (2 onces) de riz ou virmicel, 300 grammes (trois quarts de livre) de bouf, dout 244 gramines (une demie livre) en bouilli, et 122 grammes (un quart) en rôti ou ragoût. Un plat de légumes. 46 centilitres (un chopine) de vin. 3o. A souper, 241 grammes (une demie livre) de viande.

Deux fois par semaine, deux plats de légumes pour doure hommes.

Un fois par semaine, de la volaille.

Une fois par semaine, trois aufs sans sauce par homme, ou un euf et demi avec sauce ou 133 grammes (4 onces) de fromage de Gruère, de Hollande ou de Marolles; deux fois par seinaine un ragoût de veau ou de mouton avec légumes.

Une fois par seinaine, de la cochonaille.
Tous les jours, deux plats de dessert pour douze hommes.

Trois fois par semaine, de la salade.
46 centilitres (une chopine) de vin rouge, tous les jours.

43. L'ordinaire des chefs de bataillon ou commandans dé bataillon sera.

1° 673 grammes (22 onces) de pain bis blanc par jour,

2°. A diner, 61 grammes (2 onces) de pain de soupe remplacés le dimanche par 61 grammes (2 onces) de riz ou de vermicel.

366 grammes (trois quarts de livre) de beuf, dont 244 grammes (une demi-livre) en bouilli, et 122 grammes (un quart) en rôti ou en ragoût.

Un plat de légumes.
Deux fois par semaine, de la volaille.

Tous les jours, un plat de dessert consistant en 61 grammes (2 onces) de frommage ou fruits.

Quatre fois par semaine, une salade.
Tous les jours 46 centilitres (une chopine) de vin rouge.
3o. A souper, 244 grammes (une demie livre) de viande.

Deux fois par semaine, deux plats de légumes pour douze hommes.

Une fois par semaine, trois aufs sans sauce par homme, ou un euf et demi avec sauce.

Trois fois par semaine, un ragoût de veau ou de mouton, avec des légumes, ou de la volaille.

Une fois par semaine, un plat de cochonaille.

Tous les jours, un plat de dessert, composé de 61 grammes (2 onces) de fromage ou fruits.

Trois fois la semaine une salade. Tous les jours, 46 centilitres (une chopine) de vin rouge. 44. L'ordinaire des colonels et majors sera : 1°. 673 grammes (22 onces) de pain blis blanc, tous les jours.

2o. A dîner, 61 grammes (2 onces) de pain de soupe remplacés le dimanche par 61 grammes (2 onces) de riz ou de vermicel.

366 grammes (trois quarts de livre) de bæuf; dont 122 grammes (un quart) en rôti ou en ragout, et 244 grammes (deniilivre) en bouilli.

Deux plats de légumes.
Deux fois par semaine, de la volaille.

Tous les jours un plat de dessert, consistant en 61 grammes (2 onces) de froin mage ou fruit.

Trois fois la semaine, une salade.
46 centilitres (une chopine) de vin rouge tous les jours.
3o. A souper, 244 grammes (demi livre) de viande.
Deux fois par semaine, deux plats de légumes.

Une fois par semaine, trois œufs sans sauce par homme, ou un cuf et demi avec sauce.

Trois fois par semaine, un ragoût de veau ou de mouton, aveo des légumes, ou de la volaille. TOME IV.

IIII

Une fois par semaine, un plat de cochonaille.

Tous les jours, un plat de dessert composé de 61 grammes (2 onces) de fromage ou fruit.

Trois fois la semaine, une sulade. Tous les jours, 46 centilitres (une chopine) de vin rouge. 45 Les colonels et, lesmajors mangeront dans leurs chambres.

Les chefs de bataillon et commandans de bataillon maugeront à des tables communes, mais où il n'y aura que des officiers de l'un de ces deux grades.

Les capitaines et lieutenans mangeront à des tables communes, sans distinction de grades.

Les officiers non-brevetés, mangeront à des tables séparées. 46. Il y aura du linge affecté particulièrement aux officiers.

47. Le gouverneur de l'hôtel pourra accorder un supplénient de pain bis-blanc aux hommes pour qui la ration ordinaire serait reconnue insuffisante. (Ce supplément pourra ètre porté jusqu'à 122 grammes (quatre onces) de pain.)

48. Il est défendu d'emporter, sous quelque prétexte que ce soit, des vivres de l'hôtel.

49. Les hommes qui auront obtenu la permission de travailler hors de l'hôtel, et qui ne viendront pas y prendre leurs repas, ne recevront aucune distribution en nature ; il leur sera payé, de dix en dix jours, en remplacement des vivres, une indemnité qui sera réglée pour tous, uniformément par le conseil d'administration de l'hôtel.

50. Les officiers seront servis en couverts d'argent ; les sousofficiers et soldats, en couverts d'étain, on de fer étamé.

Nul ne pourra paraître au réfectoire qu'en uniforme complet, les officiers ayant leur épée.

TITRE VI. 51. L'uniforme des officiers, sous-officiers et soldats admis à l'hôtel impérial des invalides, sera :

Un habit de drap bleu sans revers; Le collet dioit de même couleur; Le parement de drap rouge garance en bottes ; Les poches en pattes ; La doublure sera de cadis rouge-garance ; Les boutons seront de métal blanc, il y en aura douze sur le côté droit de l'habit, trois sur chaque parement, trois sur chaque poche. Ces boutons seront timbrés d'un aigle, avec ces mots : hôtel impérial des invalides.

Un veste de drap bleu, à poches, à manches, garnie de dix petits boutons blancs dans la longueur, et de trois petits boutons sur chaque poche.

Une culotte de drap bleu, pour les officiers, et de tricot, pont les soldats, garnie de quatre petits boutons de drap à chaque genou.

Un chapeau à trois cornes uni, garni d'un bouton blanc, d'une gance blanche et d'une cocarde.

Le drap de l'uniforme des officiers d'une qualité supérieure. 52. Les marques des grades seront.

Pour les caporaux et brigadiers, deux galons de laine blanche sur les manches de l'habit;

Pour les sergens et maréchaux-des-logis, un galon d'argent sur chaque manche ;

Pour les sergens-majors et maréchaux-des-logis en chef, deux galons d'argent sur chaque manche;

Les militaires à qui leurs blessures donnent le rang d'officier mais qui n'en ont pas le brevet, porteront de plus un aigle d'argent aux retroussis.

Pour les officiers breretes, savoir;
Les lieutenans.

Six boutonnières sur chaque parement; l'épaulette de leur grade.

Pour les capitaines.

Six boutonnières d'argent sur le côté gauche de l'habit, espacées par une, deux et trois.

Trois boutonnières sur chaque parement, trois sur chaque poche; l'épaulette de leur grade.

Pour les commandans de bataillon.

Douze boutonnières d'argent sur le côté gauche de l'habit, à intervalles égaux; trois boutonnières sur chaque parement; P'épaulette de capitaine.

Pour les chefs de bataillon ou d'escadron.

Douze boutonnières d'argent sur le côté gauche de l'habit, à intervalles égaux; trois sur chaque parement, trois sur chaque poche; l'épaulette de leur grade.

Pour les colonels.

Douze boutonnières d'argent de chaque côté de l'habit, à iutervalles égaux ; trois sur chaque parement, trois sur chaque poche ; les épaulettes de leur grade.

53. L'habit et l'épaulette,
La veste,
Le chapeau,

Seront remplacés tous les deux ans, et la culotte tous les ans.

54. Il sera distribué trois paires de souliers pour an à chaque hommes sans exception.

TITRE VII.

Du linge. 55. Le linge affecté à chaque officier, sous-officiers et soldat, sera déterminé ainsi qu'il suit :

Les hommes en santé auront chacun, soit en magasin, soit dans leur chambre

[ocr errors]

3 par table.

Par sous-officier

Par

et soldat. officiers. Chemises...

5

7 Paires de draps

2

3 Mouchoirs

6

6 Paires de bas de laine

3

3 Bonnet de laine

1

1 Coiffes de nuit..

3

3 Serviettes ..

6 Essuie-mains

3

3 Torchons ..

1

1 Nappes d'officiers

6 par tables d'officiers Nappes de soldats

56. Il sera entretenu pour le nombre moyen des hommet malades; Chemises....

10 Paires de draps

4 Coiffes de nuit..

4 Serviettes ....

6 57. Indépendamment des quantités fixées ci-dessus, il y aura en réserve une quantité égale aux deuxième de draps, chemises coiffes de nuit et serviettes en service.

58. Le linge sera renouvelé ainsi qu'il suit:
Les sous-officiers et soldats recevront.
Tous les mois une paire de draps;

une chemise
Tous les dimanches une coiffe de nuit

une serviette. Les officiers recevront, Tous les vingt jours, une paire de draps.

des deux chemises Tous les seniaines deux coiffes de nuit,

deux serviettes. Les nappes des tables des officiers seront changées deus fois par semaine.

Le ligue des officiers sera d'une qualité supérieure.

par homme.

[ocr errors]

TITRE VIII.

Du couchage. 59. Les effets de couchage fournis aux invalides seront des dimensions suivantes.

« PreviousContinue »