Page images
PDF
EPUB

11 revint à Paris, où il subit une condamnation juridique pour délits de faux et escroquerie, et après deux ans de détention à Bicêtre, il fut conduit par la gendarmerie hors des frontières de France au mois de Mars dernier.

En même tems, les journaux français, par des avis bien cir. constanciés, prémunirent le public contre les inaneuvres de cet individu, qu'on ne regardait alors que comme on vil escroc.

Mais bientôt changeant de masque et de noms, il prit ponr base de ses escroqueries, des suppositions et mêine des propositions de crimes de lèze-majesté ; à cet effet, il écrivit de Francfort et de Hanau, directement et sous des noms <ifféreas, à plusieurs souverains, sous la date des 8 et 9 Mai, 5 et 24 Juin ; le même jour, 24 Juin, il écrivait à l'awiral Saumarez dans la Baltique, sous le nom d'un personnage qui se serait évadé des prisons de France avec le baron de Kolli; et c'est sans doute d'après une semblable autorité que les derniers journaux anglais sont pleins de l'arrivée de Kolli en Angleterre,

Les cabinets indignés ont procuré l'arrestation de Payowsk; et éclairés par ces nouvelles trames sur des scélérates-es antérieures du même homme, ils en ont envoyé officiellement les preuves, qui en ne laissant à l'accusé et à son défenseur aucua moyen possible de défense, ont porté au plus haut degré l'horreur et la conviction des juges,

DÉCRETS IMPÉRIAUX, Au palais de Fontainebleau, le 27 Septembre, 1810. Napoléon, empereur des Français, roi d'Italie, protecteur de la confédération du Rhin, médiateur de la confédération suisse, etc. etc. etc. Nous avons décrété et décrétons ce qui suit:

TITRE PREMIER. Institution des écoles spéciales de marine, Art. Ter. Il sera formé dans chacun de nos ports de Brest et de Toulon, une école spéciale de marine.

2. Ces écoles seront sous les ordres des préfets maritimes.

3. On ne sera admis à l'école spéciale de marine que par un décret : il faudra avoir treize ans au moins et quinze au plus, être d'une bonne constitution et sans aucune difformité cor. porelle.

Les jeunes gens devront savoir écrire avec netteté et correction, être instruits des quatre premières règles de l'arithmé. tique, des fractions du calcul décimal, des carrés et des cubes jusqu'aux progressions.

On ne pourra rester à l'école au-delà de l'âge de 18 ou 19 Rn6 au plus,

4. Le service des élèves de marine datera du jour où ils seront admis à l'é ole.

5. Le nombre des élèves, dans chaque port, est fixé à 300 savoir : 100 de l'âge de 13 à 14 ans,

100 de 15 à 16 ans, 100 de 16 à 18 ans,

6. Il sera payé, par chaque élève d'école, une pension anquelle de 800 fr.

Le montant des pensions sera versé à la caisse du port, sur l'ordre du commandant de l'école, visé par le chef d'administration, nous nous réservons de payer les pensions des fils de nos officiers de marine qui n'en auraient pas les moyens, et qui l'auraient mérité par lenrs services.

7. Chaque élève, en arrivant à l'école sera mani d'un trousseau comme suit:

Habillement. 1 habit grand uniforme en drap bleu, paremens et collet mėme.

1 veste écarlate en drap.
I culotte bleue de drap.
I chapeau avec ganse en or.

i habit veste ou paltau de drab bleu, revers, collet et pare. mens de même couleur;

I gillet de drap bleu, garni de deux rangées de petits bog

tons ;

2 culottes longues en drap bleu. 1 capote en grosse étoffe.

1 chapeau noir à la matelotte, bordé d'un galon de poil de chévre de Om 06c de longueur, avec ganse en or ;

Les revers de l'habit veste garnis de 5 boutons, manches coupées, garnies chacune de 4 boutons.

La doublure du grand uniforme et de l'uniforme de bord en serge

bleue. Les boutons de cuivre doré, timbrés d'une ancré, et des mots; Elèves de la marine.

Petit équipement : i havresac. 6 chemises dont 2 bleues, 6 caleçons. 12 paires de bas. 6 cravattes de perkule. 2 cols de soie noire plissés, ou cravattes noires, 6 mouchoirs, 4 bonnets de cotton. 12 serviettes, 2 paires de souliers, I paire de bottes, I paire de boucles unies en cuivre doré i idem de jarretières en cuivre,

350 1 brosse à habit 2 peignes 1 brosse à peigne. 3 couvert complet, fer étamé.

8. Nous nous réservons d'accorder par école, un certain nombre de places gratuites, ou à deini-pension, ceux des enfans de nos sujets, aux services desquels nous jugerons à propos d'accorder cette récompense.

TITRE II.

Organisation des écoles. 9. Un capitaine de vaisseau sera commandant de chacune des écoles.

Il aura sous ses ordres
I capitaine de frégate, commandant eu 2e.
A lieulenants de vaisseau,
4 enseignes de vaisseau,

10. Les élèves seront divisés en 4 brigades, chaque brigade en deux escovades.

Chaque brigade sera commandée par un lieutenant, ayant sous ses ordres un enseigne.

11. Le commandant de l'école divisera les élèves en trois classes provisoires, d'après l'âge ou l'instruction. Il préposera à la tête de chaque brigade un élève, en qualité de contremaitse, ayant sous lui deux élèves pour commander chacune des Escouades : ils auront le titre de quartiers-maltres et de quar. tiers-thaitres.

12. Les places de contre-maitres sont amovibles.

13. Les contre-maîtres porteront, pour marque distinctive, deux contre-épaulettes en or et soie rouge.

Les quartiers-maitres, une seule du côté droit.

14. Le commandant de l'école fera les réglemens de police qu'il jugera convenables ; ils seront soumis à l'approbation de notre ministre.

TITRE III.

Du placement de l'école. 15. Il sera affecté dans les ports de Brest et de Toulon, un Vaisseau : à Brest, l'Ulysse, qui s'appelera le Tourville ; et à Toulon, un des deux vaisseaux russes, qui s'appelera le Due guesne, pour servir à l'école de marine.

16. Le commandant de l'école sera en même tems, le com, mandant du vaisseau ; il en sera de même des officiers attachés à l'école,

L'agent comptable sera le quartier-maître.

17. Les élèves seront tous embarqués à bord du vaisseau et inscrits sur le rôle d'équipage en leur qualité,

18. Le commandant leur affectera pour logement la batterie basse du vaisseau sur l'arrière du grand mật jusqu'à la sainte-barbe.

Il assignera les postes aux élèves selon la division en brigades çt escovades : il réservers un local pour les études,

TITRE IV.

De l'instruction. 29. L'instruction des élèves sera pratique et théorique simaltanément.

SECTION 1.

Tostruction pratique. 20. Les maltres de manoeuvre, de canonnage, de charpentage et le capitaine d'armes du vaisseau seront chargés de l'instruc tion des élèves sous les ordres et la direction des officiers.

21. Les élèves seront instruits au maniement des armes, à l'exercice du canon, à toutes les maneuvres de l'artillerie des vaisseaux, à la confection des cartouches et des différentes sortes d'artifice en usage à bord.

22. Lorsque les élèves seront assez formés, on leur fera commander les divers exercices et démontrer l'usage de toutes les armes, de l'affût, et des ustensils et machines pour les mance 4vres. Ils feront aussi l'exercice à feu.

Les élèves seront instruits de ces préliminaires tant à bord que dans les parcs d'artillerie et aux écoles de cauonnage.

23. Le maitre charpentier fera connaitre sur les bâtimens en chantier ou eu radoubt, quelles sont les pièces dont se compose un vaisseau, leur usage, leur liaison, leur influence dans la solidité de la charpente ; l'usage du gouvernail, les mats et vergues, leurs dimensions et leur placement.

24. Le maître de mapeuvre enseignera aux élèves en quoi consiste le gréement d'un vaisseau, la tenue des mats, l'usage des maneuvres et leur destination.

Les élèves seront instruits à gréer et à dégréer le vaisseau, epverguer les voiles, les serrer et les déferer.

On leur fera connaître quelles sont les diverses espèces d'embarcations et leurs maneuvres.

25. On leur enseigoera quelle est la distribution du vaisseau, son emmenagement, ce que c'est que l'arrimage, les poids dont il se compose, le placement de l'eau, des vivres, des calles et antres objets de l'armemeut.

26. Les élèves iront dans les chaloupes, lorsque l'on affourchera le bâtiment ou que l'on levera les ancres.

27. Ils seront exercés à nager. 28. Les élèves seront envoyés par détachment à bord des bâtimens quelconques qui inettroot sous voiles : ils y serviront comme les gens de l'équipage pour toutes les manceuvres ou les exercices des armes. Ils n'auront point de commandement sur aucun homme de l'équipage.

Ces détachemens seront commandés par leurs officiers. Le séjour des élèves à bord leur comptera comme navigation effective.

39. Les élèves seront tenus de donner chaque semaine un

extrait raisonné de ce qu'ils auront appris sur la pratique; cen extraits seront remis au commandant de l'école afin d'apprécier leurs progrès.

SECTION 11.

Instruction théorique. 30. L'instruction théorique portera d'abord sur l'arithmé. tique, les élémens de géométrie et de trigonométrie rectiligne, nécessaire à l'intelligence du pilotuge, et sur les élémens de la navigation.

Le second degré d'instruction théorique comprendra la trigonométrie sphérique, la théorie, et la pratique complette de la navigation, et les élémens de statique avec leur application aux machines employées à bord des vaisseaux.

Les élèves seront exercés aux observations et aux calculs Dautiques.

31. Les élèves seront exercés particulièrement à dessiner la tapographie, les vues des côtes et à lever les plans des rades.

32. Lecommandant de l'école répartira les heures de travail et d'enseignement, de manière que les élèves y participent tous, suivant leur force et leur capacité.

33. Le préfet maritime, sur la proposition du commandant de l'ecole, fixera les heures auxquelles les professeurs d'hydrographie du port et le maître de dessin seront tenus de se rendre à bord pour y donner leurs leçons.

TITRE V.

De l'avancement. 34. Pour juger de l'instruction, il sera fait des examens publics sur la pratique, tous les six mois, par une commission Trommée par le préfet maritime: le résultat en sera envoyé à notre mioistre de la marine.

35. Les élèves qni auront le mieux répondu, et qui au bout de la première année, réuniront cent sinyt jours de navigation sur les bâtimens, seront admis à l'examen théorique sur l'arithmétique et la géométre, ainsi qu'il est dit, article 30.

36. Cet examen sera fait, tous les ans, par l'examinateur de la marine, en présence d'une commission nommée par le préfet.

Le résultat en sera également adressé à votre ministre.

37. Les élèves qui auront le mieux répondu dans les divers exainens, seront élèves de 2e classe.

38. Pour passer à la lère classe, les élèves seront tenus de répondre sur la pratique, d'avoir 400 jours de navigation, et de satisfaire aux question sur la navigation et la statique ainsi qu'il est dit art. 30,

Les formes d'examen seront celles ci-dessus, et le résultat en sera aussi transaris à notre ministre.

39. Les élèves qui auront le mieux satisfait à ce deusième examen, seront élèves de lère classe,

« PreviousContinue »