Page images
PDF
EPUB

ma

tion publique, et d'après le compte qui lui aura été cia-rendu de la situation de chaque lycée.

12. La retenue à faire, conformément aux disposiré- tions de l'article 42 de la même loi du 11 floréal an 10,

sur les traitemens, pour former un fonds destiné aux mi pensions des fonctionnaires et des professeurs de cha

que lycée, sera du vingt-cinquième de ces traitemens, Hes, et le montant en sera placé à la caisse d'amortissement. atre

Le ministre de l'intérieur est chargé de l'exécution du du présent arrêté , qui sera inséré au Bulletin des lois. re.

Le premier consul, signé BONAPARTE. Par le premier consul ui le secrétaire d'état , signé H.-B. MARET. Le ministre de l'inLens rieur, signé CHAPTAL.

[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

ré,

( Suivent les tableaux. )

no

po C

No. Ier.

Tableau de la classification des lycées , et des traitemens des

fonctionnaires ou professeurs.

[graphic][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][subsumed][merged small]
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

TRAITEMENS

NOMS des villes où les lycées sont établis.

alloués.

Amiens.
Avignon.
Cahors.
Reinas.
Bruges.
Bonn.
Moulins.
Alexandrie.

3000 f.
1500
1400

1500

1200

1000

700
500

Nancy:
Grenoble.
Nice.
Bourges.
Limoges.
Rodes.
Clermont-Ferr.
Pau.
Pontivy.
Poitiers.

No. II. Tableau du prix des pensions dans les villes les lycées sont établis.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

Décret qui détermine le costume des professeurs

des écoles de médecine.

aux

Du 20 brumaire an 12 ( 12 novembre 1803). Le gouvernement de la république, sur le rapport du ministre de l'intérieur, le conseil d'état entendu arrête :

1. Les professeurs des écoles de médecine porteront un costume dans l'exercice de leurs fonctions.

Le grand costume sera porté aux examens thèses , lors des prestations de serment et des rapports aux tribunaux, et dans toutes les fonctions et cérémonies publiques.

Il sera ainsi qu'il suit : habit noir à la française , robe de soie cramoisie en satin , avec des devans en soie noire, cravate de batiste tombante , toque en soie cramoisie, avec un galon d'or et deux galons pour celle du directeur, chausse cramoisie en soie et bordée d'hermine.

Le petit costume sera porté aux leçons et aux assemblées particulières , 'et composé comme il suit:

Robe noire d’étamine avec dos , devans de soie cramoisie, la même chausse de soie cramoisie, bordée d'hermine, habit, cravate et toque comme ci-dessus.

2. Les simples docteurs en médecine , lorsqu'ils seront invités à quelques cérémonies publiques et lorsqu'ils prêteront serment, feront ou affirmeront des rapports devant les tribunaux , pourront porter le petit costume réglé à l'article premier.

3. Les professeurs réunis de l'école, dans leurs fonctions, auront à leurs ordres un appariteur vêtu

« PreviousContinue »