Oeuvres complètes, Volume 25

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 75 - Les débats seront publics en matière criminelle , à moins que cette publicité ne soit dangereuse pour l'ordre et les mœurs ; et , dans ce cas, le tribunal le déclare par un jugement.
Page 377 - Toutes les propriétés sont inviolables , sans aucune exception de celles qu'on appelle nationales , la loi ne mettant aucune différence entre elles.
Page 308 - ... les tribulations qu'il plaira au Tout-Puissant de vous envoyer, parce que nous croyons devant Dieu que vous maintiendrez la constitution que vous avez donnée à votre peuple, que le vœu le plus sincère de votre âme royale est la liberté des Français. S'il en avait été autrement, Sire...
Page 268 - Avant de le livrer à l'impression , on a cru devoir le communiquer à plusieurs membres de la Chambre des pairs et de la Chambre des députés...
Page 259 - Le Roi est le chef suprême de l'Etat, il commande les forces de terre et de mer, déclare la guerre, fait les traités de paix, d'alliance et de commerce, nomme à tous les emplois d'administration publique, et fait les règlements et ordonnances nécessaires pour l'exécution des lois et la sûreté de l'Etat.
Page 341 - Pour rendre la chose complète , il a fallu que le ridicule vînt se joindre à ces déplorables mensonges : au titre simple de Note , qui étoit apparemment le titre original , on a cru devoir joindre cette phrase à l'usage de la populace : Note secrète exposant les prétextes et le but de la dernière conspiration. On ouvre le livre , et...
Page 381 - Que me reste-t-il donc? la Vendée. Qui peut m'y conduire ? l'Angleterre. Insistez de nouveau sur cet article; dites aux ministres, en mon nom , que je leur demande mon trône ou mon tombeau.
Page 308 - ... vous la dernière goutte de notre sang, à vous «suivre au bout de la terre; à partager avec vous « les tribulations qu'il plaira au Tout-Puissant de «vous envoyer, parce que nous croyons devant « Dieu que vous maintiendrez la constitution que « vous avez donnée à votre peuple ; que le vœu le « plus sincère de votre âme royale est la liberté «des François.
Page 246 - Confiez donc les premières places de l'État aux véritables amis de la monarchie légitime. Vous en faut-il un si grand nombre pour sauver la France?
Page 73 - Aucun impôt ne peut être établi ni perçu, s'il n'a été consenti par les deux chambres et sanctionné par le roi.

Bibliographic information