Annuaire historique universel: ou, histoire politique pour 1819-1843 ...

Front Cover
A. Thoisnier-Desplaces, 1824 - Europe
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 46 - C'est, Messieurs, ce principe qui vient du ciel et qui console la terre, que les Rois sont faits pour les peuples, et non les peuples pour les Rois...
Page 666 - J'ai ordonné le rappel de mon ministre : cent mille Français, commandés par un prince de ma famille, par celui que mon cœur se plaît à nommer mon fils, sont prêts à marcher en invoquant le Dieu de saint Louis, pour conserver le trône d'Espagne à un petit-fils d'Henri IV, préserver ce beau royaume de sa ruine, et le réconcilier avec l'Europe.
Page 5 - Que Ferdinand VII. soit libre de donner à ses Peuples les Institutions qu'ils ne peuvent tenir que de lui, et qui, en assurant leur repos, dissiperaient les justes inquiétudes de la France : dès ce moment les hostilités cesseront: j'en prends devant vous, Messieurs, le solennel engagement.
Page 66 - ... sions militaires fortuites. » » La contagion morale, messieurs, ce n'est pas moi qui l'ai dit. Je prends acte de cet aveu; je conviens que cette contagion morale est la plus terrible de toutes, que c'est elle surtout qui compromet nos intérêts essentiels. Qui ignore que les révolutionnaires d'Espagne sont en correspondance avec les nôtres? N'at-on pas, par des provocations publiques, cherché à porter nos soldats à la révolte? Ne nous at-on pas menacés de faire descendre le drapeau...
Page 68 - Révolution ; mais elles espéraient que les hommes raisonnables seraient écoutés tôt ou tard; quand leur espérance fut déçue, quand leurs intérêts essentiels se trouvèrent compromis par la Révolution croissante, il leur fallut bien se retirer et chercher dans les chances de la guerre une sûreté qu'elles ne trouvaient plus dans la paix.
Page 715 - Espagnols! tout se fera pour vous et avec vous. Les Français ne sont et ne veulent être que vos auxiliaires : votre drapeau flottera seul sur vos cités ; les provinces traversées par nos soldats seront administrées, au nom de Ferdinand, par des autorités espagnoles; la discipline la plus sévère sera observée; tout ce qui sera nécessaire au service de l'armée sera payé avec une religieuse exactitude.
Page 467 - En conséquence, il fut de suite proposé , rédigé et adopté ( îl la majorité de soixante voix contre trente ) , une résolution portant que l'autorité absolue serait rendue au Roi, et qu'il...
Page 5 - J'ai dû mettre sous vos yeux l'état de nos affaires au dehors. C'était à moi de délibérer; je l'ai fait avec maturité. J'ai consulté la dignité de ma couronne, l'honneur et la sûreté de la France; nous sommes Français, Messieurs, nous serons toujours d'accord pour défendre de tels intérêts.
Page 618 - Mais, quant aux gouvernements qui ont déclaré leur indépendance, qui l'ont maintenue, et dont nous avons reconnu l'affranchissement, d'après de graves réflexions et des principes de justice, nous ne pourrions voir l'intervention d'un pouvoir européen quelconque, dans le but de les opprimer, ou de contrarier en aucune manière leur destinée, que comme la manifestation d'une disposition ennemie envers les États-Unis.
Page 113 - Ne voulant pas nous rendre complices des malheurs que cette faction ne peut manquer d'attirer sur notre patrie ; » Nous protestons contre toutes les mesures illégales et inconstitutionnelles prises dans ces derniers jours pour l'exclusion de M. Manuel, député de la Vendée, et contre la violence avec laquelle il a été arraché du sein de la chambre des députés.

Bibliographic information