Page images
PDF
EPUB

tifs aux bois nationauic , communaux, ou tous autres, de votre Arrondissement.

Nous sommes persuadés du zèle que vous apporterez à faire iout ce qui dépendra de vous pour procurer les éclaircissemens que demandera le C. ', tant sur l'objet de son opération, que sur le compte des Arpenteurs, des Gardes généraux et particuliers , qui vous sont subordonnés. Vous lui communiquerez aussi tout ce que vos anciens travaux vous ont appris , concernant les bois que vous aurez à administrer. Cet utile concours aux premiers actes de Conservateurs sera , pour vous, un titre de plus à la bienveillance du Gouvernement. Il nous serait doux de penser que son choix pût tomber sur tous ceux qui l'ont servi avec zèle et désintéressement; mais vous savez que la loi opère une grande réduction dans le cadre actuel des emplois forestiers. Dans cette circonstance , nous ne saurions perdre de vue ceux qui auront mérité.

(3). INSTRUCTIONS GÉNÉRAIRS relatives aux ren- seignemens nécessaires pour parvenir à la formation des nouveaua arrondissemens forestiers. (lef germinal an IX, no 3.)

[merged small][ocr errors]

Nous vous avons marqué, C., par notre première circulaire', en date du jer germinal, qu'un des objets de la tournée dont vous êtes occupé dans ce moment, devrait être de prendre les renseignemens nécessaires pour la réformation des arrondissemens des gardes généraux et particuliers, et la recomposition de ces deux classes d'Agens. · Les changemens survenus dans ces arrondissemens, par l'aliénation des bois de 150 hectares, et au-dessous, et la rentrée des émigrés rayés dans leurs propriétés forestières , ont réduit les travaux de ces agens, et cette circonstance motiverait seule une réforme. : : Un garde particulier peut aisément, dans les forêts en massifs, surveiller 600 hectares de bois, . et même plus : il en est des exemples.

Il peut, lorsque les bois sont épars, et néanmoins à peu de distance les uns des autres, surveiller 250 hectares.

Le moyen terme , entre cette quantité et celle des 600 hectares, est 425, étendue propre à servir de base à l'aperçu approximatif du nombre de gardes particuliers à établir dans une conservation.

Un garde général peut , en partant du terme moyen, surveiller vingt gardes particuliers dans de grandes forêts dont les triages sont contigris. Son arrondissement est, dans le premier cas , de 8,500, et de moitié de celte étendue dans le second.

Le terme moyen de ces deux quantités est 6,375 hectares. C'est aussi cetle étendue d'après laquelle il convient de régler le nombre des gardes généraux , que peut exiger le service d'une conservation. Ces supputations peuvent être susceptibles de quelques modifications, à raison des localités et de la nature des bois.

Les forêts escarpées exigent plus de tems pour ètre parcourues ; mais aussi les riverains n'en attaquent guère que les bords. La futaie se garde plus facilement que le taillis , parce qu'elle n'offre pas aux délinquans les mêmes moyens d'échapper aux surveillans. La garde des bois isolés est aussi moins pénible que celle des bois voisins des grandes communes, des forges, des scieries et des aufres usines. - Il existe dans quelques départemens de vastes landes el bruyères auxquelles on donne la qualificalion de bois , quoiqu'il n'y en ait presque pas vestige : ces lerrains vagues ne doivent pas être complés pour la formation d'un arrondissement de garde général; ils ne seront susceptibles d'y élre compris, que lorsque, par l'effet d'une administration réparalrice, ils auront reçu des plantations.

Suit un article particulier à chaque côNSER

VATION (1).

TION

Jere CONSERVATION. D'après des renseignemens assez récens, votre conservation contient 121,680 hectares de bois nationaux, répartis entre 56 gardes généraux et 517 gardes particuliers.

Ces nombres, à diviser l'un par l'autre, donnenl pour chaque garde particulier 235 hectares, et pour chaque garde général, 2173 hectares,

(1) V. pour connaître les départemens compris dans chaque conservation, l'arrêté qui fixe les arrondissemens respectifs, Mémor. an IX, page 388.

C'est moins que chaeun d'eux ne doit avoir , en consultant les termes moyens précités, et même le veu de la loi du 16 nivose, puisqu'elle réduit le nombre des gardes actuellement exis. tant. .

Ces calculs vous meltront à même de juger qué, s'il vous est accordé 19 gardes généraux et 286 gardes particuliers, vous pourrez pourvoir efficacement au service de volre conservation.

IIE CONSERVATION. D'après des renseignemens assez récens, votre conservalion contient 161,000 hectares de bois nationaux, qui , répartis entre 26 gardes généraux et 368 gardes particuliers, donnent, pour chacun de ceux-ci, 437 hectares, et pour chaque garde général 6192 hectares.

Si les forêts renfermées dans votre conservation étaient toutes de peu d'étendue, le nombre des gardes , tant généraux que particuliers, exislant, serait à peu près ce qu'il doit être; mais il est plusieurs de ces forệls qui sont considérables: celles-ci ont moins besoin de défenseurs, et on peut sans inconvénient y réduire les uns et les antres. Il est beaucoup d'exemples que, dans des forêts de celle espèce, les gardes généraux surveillent jusqu'à 12,000 heclares et plus, et les gardes particuliers, de 800 à 1000 et au-delà.

Nous pensons, en conséquence , qu'en vous accordant 18 ou 20 gardes généraux, et de 280 à 320 gardes particuliers, vous pourrez pourvoir efficacement au service de votre conservation.

IIIE CONSERVATION. D'après des renseignemens assez récens, volre conservation contient 98,500

hectares de bois nationaux, répartis entre 29 gardes généraux et 320 gardes particuliers. : Ces nombres à diviser l'un par l'autre donnent 307 hectares pour chaque garde particulier, et 3396 pour chaque garde général.

C'est beaucoup moins que ce que chacun doit avoir en consultant les termes moyens précités, et même le veu de la loi du 16 nivose, puisqu'elle réduit le nombre des gardes actuellement existant. ,

Ces calculs vous mettront en état de juger que, s'il vous est accordé 15 gardes généraux et 230 gardes particuliers, vous pourrez pourvoir efficacement au service de voire conservation.

IVe CONSERVATION. D'après des renseignemens assez récens, votre conservation contient 67,500 hectares de bois nationaux, répartis entre 16 gardes généraux et 213 gardes particuliers.

Ces nombres à diviser l'un par l'autre donnent pour chaque garde particulier 316 heclares , et pour chaque garde général, 4218. :

C'est beaucoup moins que ce que chacun doit avoir en consultant les lermes moyens précités, et même le veu de la loi, puisqu'elle réduit le nombre des gardes actuellement existant,

Ces calculs vous mellront en état de juger que, s'il vous est accordė 10 gardes généraux el 158 gardes particuliers, vous pourrez pourvoir efficacement au service de votre conservation.

Ve CONSERVATION. D'après des renseignemens assez récens, votre conservation contient 49,602

« PreviousContinue »