L'état de guerre and Projet de paix perpétuelle

Front Cover
G.P. Putnam's Sons, 1920 - Peace - 90 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 82 - Ce passage de l'état de nature à l'état civil produit dans l'homme un changement très remarquable, en substituant dans sa conduite la justice à l'instinct, et donnant à ses actions la moralité qui leur manquait auparavant.
Page xxxiv - I might admit all this — and it would be not the less true that Rousseau's genius has sent that electric thrill through my intellectual and moral frame which has awakened me to new perceptions, which has made man and nature a fresh world of thought and feeling to me — and this not by teaching me any new belief.
Page 25 - S'il ya quelque moyen de lever ces dangereuses contradictions, ce ne peut être que par une forme de gouvernement confédérative, qui, unissant les peuples par des liens semblables à ceux qui unissent les individus, soumette également les uns et les autres à l'autorité des lois.
Page 40 - États de l'Europe pour s'en retourner de même ; où l'on s'assemble pour ne rien dire ; où toutes les affaires publiques se traitent en particulier; où l'on délibère en commun si la table sera ronde ou carrée , si la salle aura plus ou moins de portes , si un tel plénipotentiaire aura le visage ou le dos tourné vers la fenêtre , si...
Page 68 - Les ministres ont besoin de la guerre pour se rendre nécessaires, pour jeter le prince dans des embarras dont il ne se puisse tirer sans eux, et pour perdre l'État, s'il le faut, plutôt que leur place; ils en ont besoin pour vexer le peuple sous prétexte des nécessités...
Page 66 - ... ciel? Les souverains se soumettront-ils dans leurs querelles à des voies juridiques, que toute la rigueur des lois n'a jamais pu forcer les particuliers d'admettre dans les leurs? Un simple gentilhomme offensé dédaigne de porter ses plaintes au tribunal des Maréchaux de France; 29 et vous voulez qu'un roi porte les siennes à la Diète européenne?
Page 42 - Par le troisième , la confédération garantira à chacun de ses membres la possession et le gouvernement de tous les états qu'il possède actuellement , de même que la succession élective ou héréditaire , selon que le tout est établi par les lois fondamentales de chaque pays ; et , pour supprimer tout d'un coup la source des démêlés qui renaissent incessamment , on conviendra de prendre la possession actuelle et les derniers traités pour base de tous les droits mutuels des puissances...
Page 17 - Car vivant à la fois dans l'ordre social et dans l'état de nature nous sommes assujettis aux inconvénients de l'un et de l'autre, sans trouver la sûreté dans aucun des deux. La perfection de l'ordre social consiste il est vrai dans le concours de la force et de la loi : mais il faut pour cela que la loi dirige la force, au lieu que dans les idées de l'indépendance absolue des princes la seule force, parlant aux Citoyens sous le nom de loi et aux étrangers sous le nom de raison...
Page 66 - Il est facile encore de comprendre que d'un côté la guerre et les conquêtes , et de l'autre les progrès du despotisme , s'entr'aident mutuellement ; qu'on prend à discrétion . dans un peuple d'esclaves , de l'argent et des hommes pour en subjuguer d'autres; que réciproquement la guerre fournit un prétexte aux exactions pécuniaires , et un autre non moins spécieux d'avoir toujours de grandes armées pour tenir le peuple en respect.
Page 33 - ... semble avoir décidé du nombre et de la grandeur de ces nations ; et l'on peut dire que l'ordre politique de cette partie du monde est , à certains égards , l'ouvrage de la nature. . . En effet , ne pensons pas que cet équilibre si vanté ait été établi par personne, et que personne ait rien fait à dessein de le conserver : on trouve qu'il existe...

Bibliographic information