Ephémérides politiques, littéraires et religieuses, présentant pour chacun des jours de l'année: un tableau des événemens remarquables qui datent de ce même jour dans l'histoire de tous les siècles et de tous les pays, jusqu'au 1er. janvier 1812, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

5 juin 1692 p.50

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 18 - Semblent être formés en dépit du bon sens ; Mais ils trouvent pourtant, quoi qu'on en puisse dire, Un marchand pour les vendre, et des sots pour les lire...
Page 154 - La dignité impériale est héréditaire dans la descendance directe, naturelle et légitime de Napoléon Bonaparte, de mâle en mâle, par ordre de primogéniture, et à l'exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance.
Page 134 - Jamais Iphigénie, en Aulide immolée, N'a coûté tant de pleurs à la Grèce assemblée Que dans l'heureux spectacle à nos yeux étalé En a fait sous son nom verser la Champmeslé 2.
Page 55 - Puisse, Messieurs, un heureux accord régner dans cette Assemblée, et cette époque devenir à jamais mémorable pour le bonheur et la prospérité du royaume ! C'est le souhait de mon cœur, c'est le plus ardent de mes vœux, c'est enfin le prix que j'attends de la droiture de mes intentions et de mon amour pour mes peuples.
Page 160 - D'être au collège un bel -esprit mondain, Et dans le monde un homme de collège; Gresset dévot; long-temps petit badin, Sanctifié par ses palinodies, II prétendait avec componction Qu'il avait fait jadis des comédies, Dont à la Vierge il demandait pardon. — Gresset se trompe, il n'est pas si coupable: Un vers heureux et d'un tour agréable Ne suffit pas; il faut une action, De l'intérêt, du comique, une fable, Des mœurs du temps un portrait véritable, Pour consommer cette œuvre du démon.
Page 240 - ... chercher parmi ses rochers, et dans son nid, où il partage son butin à ses petits. Tu rends déjà tes esclaves; Louis a brisé les fers dont tu accablais ses sujets , qui sont nés pour être libres sous son glorieux empire.
Page 33 - ... poètes en ont tirées ; tous les attributs que certains peuples leur ont accordés; toutes les représentations qu'on en fait dans les hiéroglyphes , dans les armoiries ; en un mot toutes les histoires et toutes les fables dont on s'est jamais avisé au sujet des coqs ou des bœufs.
Page 113 - Vienne, ses maisons à huit et neuf étages , ses rues resserrées , cette population, si nombreuse dans une aussi étroite enceinte , pour se faire une idée du désordre, de la rumeur et des désastres que devait occasiouer une telle opération.
Page 239 - Tu céderas, ou tu tomberas sous ce vainqueur, Alger, riche des dépouilles de la chrétienté. Tu disais en ton cœur avare : Je tiens la mer sous mes lois, et les nations sont ma proie. La légèreté de tes vaisseaux te donnait de la confiance ; mais tu te verras...
Page 147 - ... plus en Europe; les boulets ne nous connaissent plus ; il nous arrivera quelque chose. Lorsqu'on vint, au milieu du plus fort du feu , annoncer au premier consul la mort de Desaix , il ne lui échappa que ce seul mot : pourquoi ne m'est-il pas permis de pleurer?

Bibliographic information