Le procès de Louis XVI, ou, Collection complette, des opinions, discours et mémoires des membres de la Convention nationale, sur les crimes de Louis XVI ...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 82 - Je suis avec un profond respect, Sire, De Votre Majesté, Le très-humble, très-obéissant et très-fidèle serviteur et sujet, Le ministre de l'intérieur, LA VALETTE.
Page 166 - Continuez sur la même route ; soignez votre popularité, elle peut m'être bien utile et au' royaume ; je la regarde comme l'ancre de salut, et que ce sera elle qui pourra servir un jour à rétablir l'ordre.
Page 15 - ... masquent le républicanisme. Enfin ce parti réunit la fausseté et l'intrigue aux grands moyens que les circonstances lui donnent. La position du roi est d'autant plus critique , que Sa Majesté est trahie par les trois cinquièmes des personnes qui l'approchent. Elle exige de la dissimulation, non celle à laquelle on accoutume...
Page 15 - Je suis porté , at-on dit , à servir le roi par attachement à sa personne , par attachement à la royauté , mais également pour mon propre intérêt. Si je ne sers pas utilement la monarchie , je serai à la fin de tout ceci dans le nombre des huit ou dix...
Page 89 - ... de l'autre, je vois les novateurs (raison, à la vérité, qui ne peut pas compter dans la balance), parler presque déjà avec menace. Je vous prie de voir sur cela les évêques que vous jugerez à propos, et de la discrétion desquels vous serez sûr.
Page 40 - Je n'ai pas voulu qu'on la fit cesser par la force, parce que j'ai craint de provoquer des actes de rigueur contre une multitude trompée, et qui croit agir en faveur des lois lorsqu'elle les enfreint; mais il importe à la nation de prouver que je suis libre : rien n'est si essentiel pour l'autorité des sanctions et des acceptations que j'ai données à vos décrets. Je persiste donc, par ce puissant motif, dans mon...
Page 44 - Je ne veux, pour preuve de ces maximes, que l'opinion qui s'est glissée dans le peuple, que la reine s'opposait depuis longtemps aux effets de la bonne* volonté de l'Empereur en faveur des princes. Cette opinion, qu'on n'avait peut-être propagée que pour brouiller la reine avec M. le comte d'Artois, a singulièrement changé les dispositions de la populace à l'égard de cette princesse, et le bien est venu du mal. Mais laissons la minorité, et voyons par quel système le roi peut parvenir au...
Page 128 - J'ai écrit à M. Suard pour savoir de qui il tenait cet avis , • et comme les premiers officiers de la maison de Votre Majesté m'ont honoré d'une correspondance imprimée, ils trouveront, avec mon désaveu de l'article, ma réponse à leur lettre. Je suis avec respect , Sire , etc. AU JOURNAL DE PARIS (2).
Page 125 - Majesté une occasion peu commune où des dispositions qu'on avait cru très populaires pouvaient être changées, sur les observations du roi , à la grande satisfaction du public. Mais puisque le roi n'a pas jugé à propos d'en faire, je vais tâcher, s'il en est temps et s'il ya moyen , d'amener quelque décret explicatif qui préserve d'une exécution rigoureuse. Je prierai en conséquence M. le garde-des-sceaux de faire parvenir la réponse un peu tard dans la séance. Je supplie Votre Majesté...
Page 56 - Messieurs, je viens au milieu de vous avec la confiance que je vous ai toujours témoignée. Vous êtes instruits de la résistance qu'on a apportée hier à mon départ pour Saint-Cloud. Je n'ai pas voulu qu'on la...

Bibliographic information