Histoire de France depuis la restauration, Volume 3

Front Cover
(p. 396-398) Long extrait du discours de Constant lors de la session de 1820 dans la discussion sur la liberté individuelle.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 440 - Sardaigne ont jugé indispensable, de prendre les mesures temporaires de précaution indiquées par la prudence et prescrites par le salut commun. Les troupes alliées, dont la présence était nécessaire au rétablissement de l'ordre ont été placées sur les points convenables, dans l'unique vue de protéger le libre exercice de l'autorité légitime et de l'aider à préparer sous cette égide les bienfaits qui doivent effacer la trace de si grands malheurs. La justice et le désintéressement...
Page 183 - J'aime à croire que la plupart de ceux qui ont voté cette adresse , n'en ont pas pesé toutes les expressions. S'ils avaient eu le temps de les apprécier , ils n'eussent pas souffert une supposition que , comme Roi , je ne dois pas caractériser ; que , comme père , je voudrais oublier.
Page 422 - Je suis bien aise, me dit un jour l'empereur Alexandre, que vous soyez venu à Vérone, afin de rendre témoignage à la vérité. Auriez-vous cru , comme le disent nos ennemis , que l'alliance est un mot qui ne sert qu'à couvrir des ambitions? Cela peut-être eût été vrai dans l'ancien état...
Page 422 - II ne peut plus y avoir de politique anglaise , française , russe , prussienne , autrichienne; il n'ya plus qu'une politique générale qui doit, pour le salut de tous, être admise en commun par les peuples et par les rois.
Page 447 - Rien n'a plus efficacement démontré la force de ce ressort moral, qui liait le salut de l'Italie aux déterminations des Monarques, que le dénouement prompt et heureux de la révolte, qui avait éclaté dans le Piémont. Des conspirateurs, en partie étrangers, avaient préparé ce nouveau forfait, et mis en œuvre, pour le faire réussir, le plus détestable de tous les moyens révolutionnaires, en soulevant contre l'autorité cette force armée, qui n'est créée que pour lui obéir et pour...
Page 438 - Savoie à son peuple, ni les bienfaits d'une administration éclairée sous un prince sage et sous des lois paternelles, ni la triste perspective des maux auxquels la patrie allait être exposée n'ont pu contenir les desseins des pervers. Le plan d'une subversion générale était tracé. Dans cette vaste combinaison contre le repos des nations, les conspirateurs du Piémont avaient leur rôle assigné.
Page 475 - Péninsule ; et si la nation espagnole pouvait aujourd'hui supposer ces desseins hostiles , ce serait dans l'indifférence et dans l'immobilité seules qu'elle devrait en trouver la preuve. La réponse qui sera faite à la présente déclaration va résoudre des questions de la plus haute importance. Vos instructions de ce jour vous indiquent la détermination que vous aurez à prendre , si les...
Page 439 - La résistance que l'autorité légitime a rencontrée a été nulle, et le crime a disparu devant le glaive de la justice. Ce n'est point à des causes accidentelles, ce n'est pas même aux hommes qui se sont si mal montrés le jour du combat, qu'on doit attribuer la facilité d'un tel succès.
Page 447 - Les Gouvernements de la Péninsule ont reconnu qu'ils n'avaient rien à craindre, ni pour leur indépendance politique, ni pour l'intégrité de leurs territoires, ni pour la conservation de leurs droits, en réclamant des secours qui leur étaient fournis à la seule condition d'en profiter pour défendre leur propre existence. C'est la confiance réciproque qui a sauvé l'Italie; c'est elle qui a fait cesser, dans l'espace de deux mois, un incendie qui, sans l'intervention...
Page 422 - C'est à moi à me montrer le premier convaincu des principes sur lesquels j'ai fondé l'alliance : une occasion s'est présentée , le soulèvement de la Grèce ; rien , sans doute , ne paraissait être plus dans mes intérêts, dans ceux de mes peuples , dans l'opinion de mon pays , qu'une guerre religieuse contre la Turquie, mais j'ai cru remarquer dans les troubles du Péloponèse le signe révolutionnaire. Dès lors je me suis abstenu. Que n'at-on...

Bibliographic information