Page images
PDF
EPUB

Chasses, dont le succès

prouve

le mérite, eontient un excellent traité sur cette matière ; et nous avons cru ne pouvoir mieux faire que de l'extraire pour en former un ouvrage séparé que son prix mettrait à la portée de toutes les personnes qu'il peut intéresser.

L'art de multiplier le gibier ne consiste pas seulement dans les moyens

d'en peupler une terre, il faut encore savoir l's conserver en l'empêchant de devenir nuisible par trop d'abondance, et le défendre contre ses nombreux ennemis. L'ouvrage que nous mettons au jour présente cet art sous ces divers aspects, et doit convenir à beaucoup de per. sonnes.

Tous les propriétaires ont besoin de le connaître, en ce qu'il se rattache à Péconomie rurale, autant sous le rapport de la propagation du gibier, que sous celui de la destruction des animaux

nuisibles qui font une guerre aussi active aux animaux domestiques qu'au gibier; S'ils ont des gardes, ils sauront ce qu'ils doivent en exiger, et ce que permettent ou défendent les lois en vigueur.

Les chasseurs qui , trop exercés dans leur art pour consulter les ouvrages qui l'ont pour objet , ont négligé de se procurer le Traité général des Chasses, sentiront le besoin de celui-ci, dans lequel ils trouveront des moyens sûrs de multiplier les espèces de gibier qu'ils aiment à chasser, et d'augmenter ainsi leurs plaisirs.

Les gardes, spécialement chargés de la surveillance des chasses, y trouveront un guide assuré pour remplir convenablement leurs fonctions, ainsi que

la connaissance des droits

que

leur donne la législation actuelle pour se défendre contre les entreprises des braconniers.

Mais un autre point de vue sous le

quel cet ouvrage n'est pas moins utile, c'est que plusieurs des moyens qu'il indique peuvent s'appliquer à l'économie rurale, et en augmenter les richesses en soumettant à la domesticité quelques animaux qui jusqu'alors s'y sont soustraits, et qu’un peu de soins peut rendre nos tributaires.

Il nous semble suffisant d'avoir indiqué, sans les développer, les divers rapports d'utilité de cet ouvrage, et nous espérons qu'on nous saura gré d'avoir cherché à répandre quelques lumières sur une matière qui n'avait pas encore été traitée.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors]

L'ART

PART de peupler une terre de gibier, lorsqu'il n'y en a jamais eu,

en a jamais eu, ou lorsque la population est devenue trop faible, est une connaissance importante pour les grands propriétaires qui, en cherchant à multiplier leurs plaisirs, ont intérêt à y mettre une économie bien entendue. Nous allons donc nous occuper avec quelques détails des moyens qu'il convient d'employer; mais nous devons dire ici que

la plupart de ceux que nous indiquerons pour le gibier à poil ont été puisés dans l'ouvrage allemand de M. Hartig.

Voici le plan de notre travail sur la propagation et la conservation du gibier : nous le divisons en deux chapitres : dans le premier, nous traitons de la propagation. Ce

1

chapitre comprendra lui-même trois sections: la première contiendra les moyens de propagation du gibier en liberté, tant pour peupler une terre pour la première fois , que pour la repeupler, lorsque sa population est trop affaiblie; la seconde offrira tous les renseignemens nécessaires sur l'établissement des parcs, les moyens de les peupler et d'y entretenir le gibier; enfin la troisième sera composée de la méthode de prendre dans les toiles le gibier vivant, avec l'indication des moyens usités pour le transporter dans les lieux où on veut le fixer.

Dans le second chapitre, nous traiterons de la conservation du gibier.

Il sera également divisé en trois sections : la première contiendra les devoirs d'un gardechasse; la seconde un précis de la législation en vigueur sur la chasse , et la troisième tous les moyens de destruction à employer contre, les animaux nuisibles et les oiseaux de proie, ennemis implacables du gibier.

Il est sans doute inutile de dire que l'on ne peut peupler une terre que de gibier sédentaire; ainsi les espèces que l'on peut essayer de propager sont :

En gibier à poil , le cerf, le daim, le che

[ocr errors]
« PreviousContinue »