Page images
PDF
EPUB

PROFESSION D'AVOCAT.

PREMIÈRE PARTIE,

Contenant l'Histoire abrégée de l'ordre des Avocats, par Boucher d'Argis, avec

une continuation, le célèbre Dialogue des Avocats de Loysel ; les Lettres de Camus ; divers autres morceaux sur l'Étude des principales parties du droit, par MM. Dupin aîné, Dapin jeune, Berville, Pardessus, Cormenin, Delacroix-Frainville, Armand Séguier, Carré de Rennes ; les Décrets et Ordonnances sar la discipline du Barreau ; le Commentaire de M. Daviel de Rouen, ser l'Ordonnance de 1822 ; l'analyse des Arrêts iutervenus en matière de discipline, etc.,

etc.

1.

PARIS. – IMPRIMERIE ET FONDERIE DE FAIN, RUE RACINE,

No. 4, PLACE DE L'ODÉON.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

PAR M. DUPÍN, AÎNÉ,
ANCIEN BATONNIER DE L'ORDRE DES AVOCATS,

MEMBRE DE L'INSTITUT (ACADÉMIE FRANÇAISE).

Vous devez vous efforcer de conserver à notre Ordre le rang
» et l'honneur que nos ancêtres luy ont acquis par leurs mérites et
· par leurs travaux, pour le rendre à vos successeurs. »

(Dialogue des Avocats.)

[merged small][graphic][subsumed][ocr errors][subsumed][subsumed][ocr errors][subsumed]

PARIS.
ALEX - GOBELET,

B. WARÉE, AINÉ,
LIBRAIRE,

LIBRAIRE,
RUE SOUFFLOT, No. 4.

[ocr errors]

AU PALAIS DE JUSTICE.

1832.

[merged small][ocr errors][ocr errors]

Sire,

nous,

Si je n'avais pas en deja le desir de rous dedier cet Owraye, la penséé mén serait venue le jour ou Votre Majesté, recevant la deputation de l'Ordre de Avocats, nous

fit entendre des paroles qui penetrerent si pro fondement dans nos coeurs. Chacun de

Sire, en a conçu les plus glorieuses esperances pour les futures destinées du Barreau ; chacun de

nous conservera graveé dans sa memoire cette royale pensée :

Je

vous promets que » dorénavant la justice sera rendue avec fers » mete', et surtout qu'il y

aura sincerite dans l'application des lois, o Sire, Sur tous les points du royaume, l'Ordre

I.

« PreviousContinue »