Histoire politique et religieuse du pays de Gex et lieux circonvoisins, depuis César jusqu'à nos jours

Front Cover
Milliet-Bottier, 1851 - Gex (France) - 614 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 487 - Faut -il s'étonner, après cela, s'il arrive si souvent aux habitants du pays de Gex de se pourvoir à Genève ( seul débouché qu'ils ont pour la vente de leurs denrées) d'un peu de sel et de tabac pour leur usage, et d'éluder les droits de la ferme sur des choses absolument nécessaires à leur subsistance et à leurs vêtements?
Page 79 - ... dernière classe était très-nombreuse. « Le régime féodal ne procura pas le repos et le bonheur aux nations qui en subirent la nécessité; il portait en luimême de nombreux élémens de discorde; les rivalités, les passions et l'ambition durent faire naître entre les seigneurs des occasions fréquentes de divisions , de haines et de vengeances. Ils furent obligés de prévenir les entreprises de leurs rivaux en construisant des châteaux fortifiés.
Page 487 - Est-il quelque chose de plus touchant que le tableau des maux qui en résultent ? Combien de maisons ruinées! combien de pères, de femmes et d'enfants enlevés à leur famille, traduits de prison en prison, et qui gémissent encore dans les fers ! Combien de terres incultes, désertes et abandonnées ! Une situation si vraie et si déplorable a fait penser...
Page 115 - Belley avec tout ce qui leur appartient ; en sorte que l'évêque et ses chanoines vivent en paix sous notre protection , aient toute liberté de servir Dieu , et lui adressent toujours des prières pour nous et pour nos successeurs. Nous accordons de notre libéralité à cet évêque, tous les droits régaliens sur la ville, savoir, de battre monnaie , de mesurage (des toiles et autres...
Page 65 - Tournus; elle a également conservé des usages particuliers qui laissent peu d'incertitude sur son origine. (Recherches sur l'origine, les mœurs et les usages de quelques communes voisines ' de la Saône.) Ici flnit la domination des rois Francs de la première race et de leurs maires sur la Bourgogne transjurane.
Page 398 - Le toit étant précipité, on attaqua les murailles ; les uns les perçaient à coup de marteaux, les autres les sappaient, quelques-uns avec le bélier les enfonçaient , et tous , avec une fureur incroyable, les renversèrent en présence de M. l'intendant, qui les animait par les louanges qu'il leur donnait, et par les pièces d'argent qu'il distribuait à ceux, non qui faisaient le mieux, mais qui défaisaient le plus...
Page 363 - Chezay, avec tous les hameaux et territoires qui en dépendent, entre la rivière de Vacerones et le long de la montagne appellée le grand Credo, jusques au lieu appelé La Rivière.
Page 487 - Genève, au prix de 6 livres 7 sous 10 deniers le minol el 4 à 5 mille minots à la république du Valais et à la ville de Sion, à 5 livres seulement. Le tabac, qui se vend 3 livres 2 sous la livre poids de marc à l'entrepôt de Gex, ne coûte qu'environ 18 sous la livre poids de 18 onces à Genève et en Suisse. Il en est de même de plusieurs autres denrées et marchandises qui viennent à Genève en franchise des droits de la Ferme et qui, par cette raison, y sont à meilleur marché que dans...
Page 363 - Bourgogne : à condition toutefois que le dit sieur duc ne pourra mettre ni lever aucune imposition sur les marchandises, ni aucun péage sur la rivière pour le passage du pont de...
Page 364 - Et pour effectuer entièrement ce que dessus , le dit sieur duc remettra en la puissance du sieur roi ou de celui qui sera commis par Sa Majesté , la citadelle de Bourg en l'état qu'elle est, sans y rien démolir, affaiblir ni endommager, avec toute l'artillerie , poudre et munitions qui seront dans la dite place lorsqu'elle sera remise.

Bibliographic information