Biographie des lieutenans-généraux: ministres, directeurs-généraux, chargés d'arrondissemens, préfets de la police en France, et des ses principaux agens

Front Cover
L'auteur-éditeur, 1829 - Police - 526 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 382 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression.
Page 58 - JOAS Un roi sage, ainsi Dieu l'a prononcé lui-même", Sur la richesse et l'or ne met point son appui, Craint le Seigneur son Dieu, sans cesse a devant lui Ses préceptes, ses lois, ses jugements sévères, Et d'injustes fardeaux n'accable point ses frères.
Page 237 - Le lieu commun où leurs cendres reposeront sera isolé de toute habitation, planté d'arbres sous l'ombre desquels s'élèvera une statue représentant le sommeil. Tous les autres signes seront détruits. ART, VI. — On lira sur la porte de ce champ consacré par un respect religieux aux mânes des morts cette inscription : La mort est un sommeil éternel.
Page ix - Car, sitôt que du soir les ombres pacifiques D'un double cadenas font fermer les boutiques ; Que, retiré chez lui, le paisible marchand Va revoir ses billets et compter son argent; Que dans le Marché-Neuf tout est calme et tranquille; Les voleurs à l'instant s'emparent de la ville1.
Page 19 - ... peuvent être utiles par des emplois dont d'autres qu'eux ne se chargeraient pas, ou ne s'acquitteraient pas si bien ; tenir les abus nécessaires dans les bornes précises de la nécessité qu'ils sont toujours prêts à franchir ; les renfermer dans l'obscurité à laquelle ils doivent être condamnés, et ne...
Page 288 - Je dois à mon honneur, je dois à ma famille de ne point souscrire à un jugement qui m'inculpe d'un crime que je ne puis me reprocher; en conséquence je déclare que j'interjette appel à la nation elle-même du jugement de ses, représentants; je donne, par ces présentes, pouvoir spécial à mes défenseurs officieux, et charge...
Page 10 - Il y eut quelques émotions * qu'il n'eût été ni prudent ni humain de punir trop sévèrement. Le magistrat les calma, et par la sage hardiesse qu'il eut de les braver, et par la confiance que la populace, quoique furieuse, avait toujours en lui.
Page 320 - ... entendre : bruit terrible qui retentit au fond de nos âmes et les glaça de terreur et d'effroi. « Oui, je le jure au nom de tous mes collègues, cette exécution ne fut point autorisée par nous : notre jugement portait qu'il en...
Page 239 - Nous le jurons, le peuple sera vengé ; notre courage sévère répondra à sa juste impatience : le sol qui fut rougi du sang des patriotes sera bouleversé ; tout ce que le vice et le crime avaient élevé sera anéanti ; et sur les débris de cette ville superbe et rebelle , qui...
Page 59 - Corrompant de vos mœurs l'aimable pureté, Ils vous feront enfin haïr la vérité, Vous peindront la vertu sous une affreuse image. Hélas! ils ont des rois égaré le plus sage.

Bibliographic information