Le martirologe: ou, L'histoire des martyrs de la Révolution ...

Front Cover
chez Artaud, 1792 - France - 471 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 148 - ... la justice m'a condamné, afin d'y expier des crimes que je n'ai pas commis, mais dont le peuple me croit coupable , après avoir élevé à Dieu la dernière de mes pensées dans ce moment si terrible , qui fait frémir la nature.
Page 321 - ... voir pas osé la diriger , de n'avoir pris aucune » des mesures nécessaires pour prévenir ou atté» nuer les malheurs inséparables de toute révo» lution , d'avoir toujours dissimulé ses principes » et déguisé sa conduite. » J'aurais accusé le ministre de la guerre d'avoir » donné des congés à tous les officiers qui en ont » demandé ; d'avoir souffert qu'ils quittassent leurs » régimens ; de n'avoir pas fait juger et noter » d'infamie ceux qui abandonneraient leur poste »...
Page 212 - La souveraineté ne peut être représentée, par la même raison qu'elle ne peut être aliénée; elle consiste essentiellement dans la volonté générale, et la volonté ne se représente point : elle est la même, ou elle est autre; il n'ya point de milieu. Les députés du peuple ne sont donc ni ne peuvent être ses représentants, ils ne sont que ses commissaires; ils...
Page 147 - Saint-Paul , mon respectable pasteur, que j'ai appelé auprés de moi , dans ces moments cruels , pour calmer les sollicitudes de mon âme : dès qu'elle va être détachée de mon corps, je demande à justice de permettre que ce dernier lui soit remis , pour qu'il reçoive la sépulture de tous les catholiques, apostoliques et romains, Dieu me faisant la grâce de mourir dans les...
Page 322 - ... est le plus grand des crimes : tout peut être excusé, hormis la lâche indifférence pour la chose publique. Les mesures les plus violentes, les principes les plus exagérés sont des suites de la faillibilité de l'esprit humain : les actions peuvent être atroces et les intentions pures. Mais comment excuser ces...
Page 419 - Royaume eft celui des plus horribles attentats de la tyrannie populaire; attentats dont les autorités qui devroient les réprimer,ferendent quelquefois ouvertement complices. Chaque femaine nous apporte le récit de quelque nouveau crime en ce genre. En voici un très-récent, dont nous certifions la relation , 'd'âpres une lettre authentique d'Amiens, en date du 28 Février.
Page 147 - ... marquis de Favras, et qu'il nomma son testament. Le style en est sans doute incorrect et défectueux, mais il respire une fermeté et même une douceur d'âme admirable dans un homme qui , condamné injustement, s'apprête à marcher à la mort. ce Je plains les égaremens de la justice comme pou...
Page 144 - Dès le matin, une foule immense et une garde nombreuse de soldats, garnissaient les rues par où il devait passer. A onze heures on lui lut son jugement. Monsieur, lui dit M. Quatremère, son juge-rapporteur, votre vie est un sacrifice que vous devez à la tranquillité et à la sûreté publiques.
Page 147 - Je prie la Justice de permettre que M. le Curé de S. Paul , qui veut bien m'assister dans mes derniers momens , enlève mon corps pour qu'il reçoive la sépulture de tous les Catholiques Apostoliques et Romains , Dieu me faisant la grâce de mourir da«s tous les sentimens d'un vrai chrétien , dans ceux que je dois et que j'ai jurés à mon Roi , et d'emporter avec moi l'es-, jioir que la nouvelle Constitution Françoise rendra les Peuples de cet Empire aussi heureux que je désire.

Bibliographic information