Œuvres politiques et littéraires d'Armand Carrel: mises en ordre, annotées et précédées d'une notice biographique sur l'auteur, Volume 4

Front Cover
F. Chamerot, 1858 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 273 - Il ya aujourd'hui sur la terre deux grands peuples qui, partis de points différents, semblent s'avancer vers le même but : ce sont les Russes et les Anglo-Américains.
Page 11 - Pour tenir votre peuple dans cette modération, il faut régler, dès à présent, l'étendue de terre que chaque famille pourra posséder. Vous savez que nous avons divisé tout votre peuple en sept classes, suivant les différentes conditions : il ne faut permettre à chaque famille, dans chaque classe, de pouvoir posséder que l'étendue de terre absolument nécessaire pour nourrir le nombre de personnes dont elle sera composée. Cette règle étant inviolable, les nobles ne pourront point faire...
Page 14 - ... un privilège personnel ; que c'est un droit réel, attaché au fonds par des lois positives, et par une possession de plus de mille ans ; » Que les droits les plus sacrés; tous ceux de la propriété entre les mains des citoyens ; celui même de la succession au trône , n'ont d'autre fondement qu'une possession semblable...
Page 456 - ... portes: les Gaulois sont vaincus. Pourquoi donc une règle si sage , si féconde en grands résultats, at-elle été abandonnée par les généraux modernes? Parce que les armes offensives ont changé de nature : les armes de main étaient les armes principales des anciens; c'est avec sa courte épée que le légionnaire a vaincu le monde; c'est avec la pique macédonienne qu'Alexandre a conquis l'Asie. L'arme principale des...
Page 457 - Ces armes atteignant à des distances très-grandes, les modernes tirent leur principal avantage de la position qu'ils occupent: s'ils dominent, s'ils enfilent, s'ils prolongent l'armée ennemie, elles font d'autant plus d'effet. Une armée moderne doit donc éviter d'être débordée, enveloppée, cernée ; elle doit occuper un camp ayant un front aussi étendu que sa ligne de bataille elle-même : que si elle occupait une surface carrée et un front insuffisant à son déploiement , elle serait...
Page 486 - On a mis les journaux dans la nécessité de se censurer eux-mêmes. Ils s'y résignent; mais on n'écrit pas tout ce qu'on pense, et l'on ne publie pas même tout ce qu'on écrit. Pour avoir l'idée de la violence que se fait la presse à elle-même, en se présentant avec ces apparences de modération que le Journal des Débats célèbre comme le résultat des lois de septembre, il faudrait se faire apporter les épreuves et les manuscrits qui passent chaque soir sous les yeux des directeurs des...
Page 220 - ... les occasions de renouveler ces hostilités qu'on nous reproche aujourd'hui comme systématiques; ces occasions, on nous les a données à souhait, en s'obstinant à maintenir les hypocrites douleurs du 21 janvier, à rejeter les droits des militaires des cent-jours, à...
Page 455 - ... les soirs dans un camp ibrtifié, de ne jamais donner bataille sans avoir derrière eux un camp retranché pour leur servir de retraite et renfermer leurs magasins, leurs bagages et leurs blessés. La nature des armes dans...
Page 457 - Une armée consulaire renfermée dans son camp, attaquée par une armée moderne d'égale force, en serait chassée sans assaut et sans en venir à l'arme blanche ; il ne serait pas nécessaire de combler ses fossés, d'escalader ses remparts : environnée de tous côtés par l'armée assaillante, prolongée, enveloppée...
Page 202 - ... Nous sommes comme tous les partis poussés par notre fatalité. Nous avons une monarchie à renverser, nous la renverserons, et puis il faudra lutter contre d'autres ennemis.

Bibliographic information