Page images
PDF
EPUB

- Le chapitre renouvelle le statut de l'an 1569 touchant les maisons claustrales, pour l'extinction de ses dettes.

21 juin. Son Altesse nomme le seigneur de Groesbeeck, chåtelain de Huy. Il prête serment le 22 août, est admis le 6 septembre, et installé le 18.

26 juin. G. Peters est nommé domestique de la fabrique ; conditions, texte.

30 juin. Le chapitre décide qu'il ne louera plus ses dîmes que par proclamation et pour le terme d'une année.

1 juillet. Le chapitre statue que personne ne pourra à l'avenir habiter une maison claustrale, s'il ne l'a achetée ou louée.

3 juillet. Le bourg de Spa est ravagé par les soldats des Provinces-Unies, tandis que le lieutenant du château de Franchi- . mont aurait pu l'empêcher; le vicomte de Turenne, créé seigneur d'Esden, tend des embûches contre le château de Franchimont. Le chapitre demande en conséquence à Son Altesse : lo que les gouverneurs des forteresses du pays ne quittent pas leur poste sans permission, mais protègent et animent leurs sujets ; 2° de ne pas admettre d'homme de guerre dans son conseil privé ; 3° il l'avertit que le seigneur de Brust, bailli du Condros, réside dans le comté de Namur et ne peut, par conséquent, vaquer à ses fonctions ; 4° le mayeur, absent depuis plusieurs années, et les autres officiers, ayant juré de résider, il conviendrait de les y forcer; 5° le préfet de Châtelet et de Couvin est éga. lement absent dans ces temps de troubles ; 6° plusieurs officiers acceptent deux emplois, malgré leurs serments, etc. Texte. Réponse de Son Altesse.

- Députés pour aller saluer le nonce et lui présenter les regrets du chapitre pour l'infortune qui lui est arrivée à Spa.

4 juillet. Chapeauville nommé recteur de l'autel Saint-Jean et Sainte-Elisabeth à Milmorte.

5 juillet. Wachtendonck demande qu'on excuse son absence à cause des dangers des routes. On lui répond que ces périls ne sont pas assez graves pour empêcher son retour.

- Ceux de Châtelet demandent un subside pour les réparations faites aux murs de leur ville, et les dommages qu'ils ont soufferts. Le chapitre leur permet d'aliéner 100 bonniers de bois.

7 juillet. Lettre des soldats séditieux, pour laquelle on attend la réponse de Son Altesse.

12 juillet. Le chapitre déclare que, quoique fournissant des soldats au Roi catholique, les habitants de Nodrenge sont soumis aux contributions du pays.

Demande de Nollens, échevin, seigneur de Jenval, et du magistrat de Châtelet, au sujet du droit d'afforage.

Le vicaire demande qu'on lui continue la pêche de la Boverie.

13 juillet. Congé donné à M. de Méan pour négocier les affaires de Huy.

21 juillet. Le seigneur de la Rivière demande une diminution pour le rendage du moulin de Tirlemont, brûlé par les soldats.

27 juillet. G. Rochus a Pontegonio produit un témoin pour obtenir une prébende.

2 aout. A. de Vivegnis, menuisier de la cathédrale, demande de pouvoir s'adjoindre son fils, moyennant caution.

4 aoít. Difficultés du mayeur de Montegnée avec les bourgmestres pour la réparation des chaussées.

7 aout. Députés vers Son Altesse pour traiter des points indiqués plus haut (3 juillet), avec prière d'écrire de suite le résultat au chapitre à cause de l'urgence des affaires ; à cette occasion chaque chanoine réitèrera le serment de ne point divulguer les secrets du chapitre. Réplique de Steelsius à la réponse de Son Altesse.

16 aoit. Lettre de Dullarts, de Spire, offrant ses services pour les affaires du chapitre ; il communique l'état des procès de la veuve du seigneur de Bourgogne, du comté de Hornes et des clefs de la cité.

22 aout. Plaintes des pêcheurs de Fourchufossé contre ceux de la Bouverie qui troublent leur pêche pendant la nuit. Accord.

- Le meunier du moulin banal de Tilff se plaint de ce que les habitants vont moudre ailleurs.

1 septembre. Approbation d'un statut touchant la fréquenta. tion des heures canoniales par les bénéficiers.

Ch. de Lynden demande à continuer ses études au collége germanique.

2 septembre. Messe spéciale pour la guerre contre les Turcs, la tranquillité du pays et le maintien de la foi catholique en France et dans les provinces voisines.

Le seigneur de Meldert, capitaine de Bouillon, demande que la cause soulevée contre lui soit examinée par quelques députés.

4 septembre. Le chapitre décide que les chanoines qui vou. dront faire leur résidence ne seront obligés de fréquenter l'é. glise qu'une fois par jour, ou au moins une fois sur trois jours, à une des heures principales, etc.

5 septembre. Le chapitre décide la réparation de la chasse de Saint-Lambert, exigeant au préalable que chaque partie soit pesée, crainte de fraude.

6 septembre. Le chapitre décide que les litanies qui se chantaient le dimanche avant le sermon, à la cathédrale, seront dites après le sermon, en présence du peuple, qui s'y rend en foule pour entendre la parole de Dieu.

Fl. Bossaert, basse, demande que son salaire soit porté de 8 à 10 sous, ayant servi le chapitre pendant trois ans.

Le doyen présente le décret de son élection comme abbé de Ciney, par suite du décès de Liév. Torrentius.

7 septembre. Le vicaire annonce qu'il a obtenu du duc de Parme l'exemption de contribution pour les dimes de l'église de Saint-Lambert.

11 septembre. Son Altesse assure que, d'après d'anciens documents, outre les droits attachés à la seigneurie de Vierset et à l'avouerie de Huy, acquis récemment par Son Altesse, ledit avoué a le droit, à la mort d'un évêque, d'occuper le château avec sa famille jusqu'à l'élection d'un autre évêque; elle déclare renoncer à ce droit et demande que lesdites seigneurie et avouerie soient relevées en fief de la mense épiscopale.

11 septembre. Procès pendant à Spire entre l'avoué de Vianden et le chapitre.

12 septembre. Ch. d'Oley admis chanoine de Saint-Lambert.

13 septembre. Hodeige, recteur du séminaire à la chaîne, déclare avoir des secrets à révéler au chapitre.

Projet de réduire le taux de la monnaie, 15 septembre. Dépotés pour saluer le landgrave, allié de Son Altesse, à son arrivée à Liége.

16 septembre. Le chancelier propose d'envoyer une députation au pape pour détourner du pays les violences du roi de Navarre et des troupes du Roi catholique.

Plusieurs bourgeois de Huy s'opposent à la juridiction ecclésiastique dans cette ville.

18 septembre. Le chef de Saint-Lambert est replacé dans le châsse enveloppé d'ornements magnifiques, en présence de nombreux témoins.

1597.

20 janvier. Les habitants de Nederitter recusent un procucureur dans leur cause contre ceux de Tongerloo et de Nederoeteren'.

29 janvier. Le chancelier fait savoir que Son Altesse a écrit à l'Empereur pour obtenir une modération des contributions impériales.

1) Presque tous les procès-verbaux de ce registre se trouvent en double dans le même volume. ANALECTES VII.

27

[ocr errors]
[ocr errors]

- L'archidiacre de Brabant exhibe des lettres par lesquelles l'archevêque de Malines lui communique la bulle instituant les nouveaux évêchés, à propos du village de Halen et de la juridiction de l'archidiacre en cet endroit.

- T. Guillon demande la bourse d'études d’Airquin, mort en Hollande.

Prétentions de G. du Château sur les domaines de Zussen et Zyhen. 14 janvier. Relations avec l'abbé de Hildesheim. -G. de Tilff élu prieur de Beaufays.

Payement à M. Lambrecht, notaire du chapitre. - 7 février. La seigneurie de Mont-Saint-André est exempte des charges du Brabant, quoiqu'on veuille faire porter les armes à ses habitants.

Plaintes de ce que le duc de Gaeldre soumet les habitants de Wessem aux contributions.

- Le menuisier de Saint-Lambert est suspendu de son office.

Peines contre ceux qui mènent des danses dans le parvis de l'église.

- Députés au cardinal d'Autriche, pacificateur de la Belgique, pour détourner les troupes du pays.

14 février. Attestations des pasteurs de Stockem, Vucht, Leuth, Dilsen et Mechelen, pour disculper les habitants de Vucht du crime d'hérésie.

Ceux de Vucht prétendent ne pas devoir payer le pécole aux receveurs de Stockem, en vertu d’un décret de 1492.

ret d'extinction d'une prébende dans chaque église au profit du recteur des Jésuites, dont les ressources sont insuffisantes.

19 février. Touchant le musicien qui joue de la trompette.

21 février. Le pape approuve la coadjutorerie de Ferdinand, neveu de Son Altesse.

- Guillaume d'Oyembrugge de Duras pourvu d'une prébende à Saint-Lambert.

« PreviousContinue »