Page images
PDF
EPUB

12 février. Procession générale pour que Dieu éloigne les calamités de l'Eglise catholique.

14 février. Le chapitre s'oppose à l'acquisition du château de Vierset par le comte d'Egmont, à cause du danger, ce domaine étant réuni à l'avouerie de Huy.

19 février. Ordre de ne pas laisser entrer les mendiants et les femmes déshonnêtes dans les églises.

Ordre du mayeur de poursuivre les hérétiques qui ne se sont pas disculpés par devant les inquisiteurs.

Ordre de faire sortir de la ville les histrions qui, dans ces temps de dévotion, sont un scandale pour la jeunesse.

Ordre du prieur de la Chaine de communiquer l'acte de fondation de l'hôpital et autres documents.

26 février. Le domaine de Rympst ayant été brûlé par les soldats de Maestricht soulevés contre le Roi catholique, du temps de A. de Horion, le propriétaire demande le compte des années écoulées,

- Le chapitre demande à Son Altesse de retirer, des villes où elles sont, les troupes levées en son nom.

Vente de la maison claustrale de Cortembach; conditions. 28 février. Lettre en faveur de J. de Herck, curé de Haelen.

4 mars. La princesse de Chimay, héritière de G. d'Autriche, évêque de Liége, réclame 10000 florins de Brabant aux Etata.

6 mars. Le curé de Diepenbeek demande des ornements pour son église,

Résomption faite à la salle de Curange d'une rente sur le domaine de Grevembrouck, par les héritiers de M. de Mérode, usufruitier de Maldeghem, dans son procès contre Son Altesse.

13 mars. Meurtre commis à Tilff par J. Brialmont.

18 mars. Lettre annonçant le siége de Maestricht par le comte Maurice.

– Accense de terres près de Villers-l'Evêque aux chanoines de Saint-Materne.

[ocr errors]
[ocr errors]

20 mars. Le chapitre accorde aux troupes du Roi catholique la permission de traverser la Hesbaie pour poursuivre les Hollandais qui avaient tenté d'assiéger Maestricht.

- Le frère Fr. Tant, prédicateur flamand, demande un subside pour se rendre au synode de Saint-Omer.

La dame de Sedan demande, pour l'économe du prince de Parme et d'autres, arrêtés à Sedan et relâchés à Bouillon, la restitution de leur argent et de leurs bijoux.

— Députés à Son Altesse pour la prier d'envoyer les soldats qui logent dans les campagnes dans son diocèse de Cologne, de publier l'impôt sur les marchandises de la Meuse, et d'empêcher les hérétiques de vulgariser leurs idées dans le pays.

26 mars. Réponse de Son Altesse; elle enverra ses troupes après Pâques; elle publiera l'impôt, sauf quelques exceptions et malgré l'opposition des nobles, sous prétexte de la réformation qui se prépare ; elle demande que l'écolâtre lui indique un remède pour le troisième point.

Les bourgmestres se plaignent de ce que le bailli du chapitre a défendu aux habitants de la banlieue de payer le droit des portiers pour l'entretien des feux.

28 mars. Le châtelain de Bouillon se plaint de ce que les habitants de Jehouville et Saussure refusent de monter la garde au château.

- Les hérétiques renvoyés d'Aix, au nombre de 300, ne se disposent pas à quitter la cité, quoique le jour fixé pour leur départ soit arrivé.

30 mars. Lettre de Son Altesse ordonnant de faire sortir ces hérétiques du pays.

8 avril. Touchant les espions à envoyer pour observer la marche et connaître les vues des troupes hollandaises.

Les chapitres de Saint-Martin, Saint-Paul, Sainte-Croix, Saint-Jean et Saint-Barthélemi sont obligés, suivant l'antique usage, de visiter à certaines époques leur église-mère, NotreDame-aux-Fonts.

14 avril. Le mayeur de Maestricht fait saisir des bateaux chargés de cuivre et de fer de la valeur de 40000 florins, au mépris de la juridiction de Sou Altesse.

15 avril. Le seigneur de Ghoer veut étendre les limites de son domaine aux dépens du village de Heel.

Les habitants de Nederitter demandent la rémission de quelques rentes à cause de l'incendie de leur moulin.

17 avril. Touchant la nouvelle tour de l'église de LandenSainte-Gertrude.

- Les béguines du béguinage de maitre Lambert le Chamberlain, derrière le couvent des Frères-Prêcheurs, demandent une aumône pour la réparation de leur maison.

– Le mayeur de Vucht, ayant, en défendant la juridiction du chapitre, été retenu prisonnier 7 semaines dans le fort de Leuth, et sa femme dépouillée de 1700 florins par des voleurs, demande la rémission d'une dette.

La plupart des métiers, eu égard aux dangers qui menacent la ville, consentent à payer 5 sous de Brabant sur chaque tocage pour réparer les fortifications de la cité, à condition que le clergé y contribuera aussi.

20 avril, Touchant le 60e à établir sur les marchandises malgré l'opposition de l'Etat noble.

Echange de bénéfices entre J. Goha et Bossaert, basse, chanoine de Saint-Materne.

22 avril. L'abbesse de Sainte-Waudru demande un certificat d'admission de Mercure Jaillon au chapitre de Saint-Lambert.

- J. Raits de Frents pourvu d'une prébende.

24 avril. Le clergé consent à la levée de 5 sous sur chaque feu, après la publication de l'impôt du 60e sur les marchandises; chaque métier percevra cette taxe sur les domaines ecclésiastiques situés dans la banlieue.

- Les habitants de Haeren demandent la réparation de leur église en ruines.

La veuve J. Waruant demande que son fils, bénéficier à Saint-Lambert, puisse suivre les cours des Jésuites; il sera examiné par l'écolâtre pour voir s'il est capable.

27 avril. Le chapitre se plaint de la grâce accordée à Vasserot, voleur prisonnier. Le curé de Sainte-Aldegonde déclare qu'il a été forcé d'insister en faveur dudit Vasserot par quelques violents bateliers de sa paroisse.

29 avril. L'écolâtre demande que chaque chanoine déclare librement si, dans ces derniers jours, il n'a rien dit ou pensé contre l'honneur et la personne de Son Altesse.

- N. Schaloen, mayeur de Looz, déclare que D. de Hinnisdael détient des terres appartenant au chapitre.

30 avril. Le chapitre sapplie Son Altesse 1o de ne pas empêcher l'exécution des édits contre les sectaires, par l'entremise de son vicaire, de son conseiller secret ou des inquisiteurs; 2o de retirer la grâce qu'elle a faite à un voleur prisonnier ; 3° de veiller à la bonne administration de la justice et de la police; 4o de retirer ses soldats. -- Opposition de Chapeauville.

4 mai. J. Freris, chirurgien, nommé bâtonnier de SaintLambert en remplacement de P. Van der Smissen.

6 mai. Rappel des délégués en Hollande.

11 mai. Le chapitre, apprenant que Son Altesse se propose d'aller à Cologne, juge à propos de lui soumettre avant son départ les points suivants : lo il la prie de demander à S. M. la remise des contributions impériales; 20 il l'avertit que le magistrat a, de sa propre autorité, admis à la bourgeoisie un étranger suspect d’hérésie ; 3° il lui rappelle l'af'faire des clefs de la cité; 4,0 il lui demande de payer le traitement des assesseurs de la chambre de l'empire, et 5° de ne pas recevoir les hérétiques d'Aix-la-Chapelle dans sa cité.

12 mai. Son Altesse, avant son départ, fixe une diète des Etats au 25 du mois.

- Lettre du comte de Mansfeldt priant le chapitre de poursuivre les voleurs conformément aux édits du Brabant.

- Le gouverneur de Maestricht ayant demandé à faire des fossés dans quelques villages du pays de Liége près de Maestricht pour fortifier cette ville, le chapitre, eu égard aux pauvres habitants, propose de racheter en secret cette servitude au moyen d'une somme payée par eux.

Le chapitre apprend qu'à Tongres et aux environs on lève des soldats dans un but inconnu.

Les hérétiques d’Aix-la-Chapelle, obligés de quitter la cité, y rentrent peu à peu; les chanoines veulent s'y opposer ;

у le chancelier conseille d'agir avec prudence; l'écolâtre déclare que la prudence divine doit aller avant la prudence humaine.

Stembeur, d'Anvers, demande qu'on lui envoie la confirmation de l'aliénation du domaine de Boys, malgré les retards qu'y apporte Arn. Hocht.

15 mai. Le curé d'Esneux demande la réparation de son église; le chapitre déclare qu'il n'y est pas tenu.

- G. Pirlet, domestique du chantre, demande un canonicat de Saint-Materne, pour la beauté de sa voix et son expérience dans le chant.

Procès contre le métier des brasseurs au sujet du moulin à drêche.

19 mai. Propositions du clergé touchant le pécule sur les tocages : 1° chaque chapitre nommera un collecteur; 20 le clergé nommera quatre députés pour examiner les endroits à réparer dans les fortifications; 3o dans les villages du clergé, le pécule sera levé par le curé et le mambour de l'église.

22 mai. Amende infligée aux bénéficiers qui ne célèbrent pas les messes courantes.

19 mai. Danse et serment des Verviétois.

24 mai. J. de Zutendael, député de Matthie Valentini, Coersel, nouvel abbé d'Averbode, demande que son abbaye soit mise sous l'obédience de l'église de Liége et reçoive son serment.

27 mai. Les habitants de Curange refusent de travailler aux réparations du château.

« PreviousContinue »