La guillotine en 1793: d'après des documents inédits des Archives nationales

Front Cover
Libr. des publications modernes, 1908 - France - 316 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 245 - Tout ce que je vois jette les semences d'une révolution qui arrivera immanquablement, et dont je n'aurai pas le plaisir d'être témoin. Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent; la lumière s'est tellement répandue de proche en proche, qu'on éclatera à la première occasion et alors ce sera un beau tapage; les jeunes gens sont bien heureux, ils verront de belles choses.
Page 100 - Paris un tribunal criminel extraordinaire, qui connaîtra de toute entreprise contrerévolutionnaire, de tout attentat contre la liberté, l'égalité, l'unité, l'indivisibilité de la république, la sûreté intérieure et extérieure de l'État, et de tous les complots tendant à rétablir la royauté ou à établir toute autre autorité attentatoire à la liberté, à l'égalité et à la souveraineté du peuple , soit que les accusés soient fonctionnaires civils ou militaires , ou simples...
Page 105 - Convention, considérant que le salut du peuple est la suprême loi, décrète que. sans avoir égard à l'inviolabilité d'un représentant de la nation française, elle décrétera d'accusation celui ou ceux de ses membres contre lesquels il y aura de fortes présomptions de complicité avec les ennemis de la liberté, de l'égalité et du gouvernement républicain, résultant des dénonciations ou des preuves écrites déposées au Comité de défense générale, chargé des rapports relatifs...
Page 264 - Quand la mer rouge apparut. C'est un coup que l'on reçoit Avant qu'on s'en doute; , . A peine on s'en aperçoit , Car on n'y voit goutte. Un certain ressort caché...
Page 123 - Je méprise la poussière qui me compose et qui vous parle , on pourra la persécuter et faire mourir cette poussière ! mais je défie qu'on m'arrache cette vie indépendante que je me suis donnée dans les siècles et dans les cieux....
Page 256 - Lejeunc, pour • repaître son imagination sanguinaire, avait fait construire une petite « guillotine avec laquelle il coupait le cou à toutes les volailles destinées « pour sa table.... Souvent, au milieu du repas, il se la faisait apporter, « et en faisait admirer le jeu à tous ses convives. • (Moniteur, XXIV, 607, séance du 1...
Page 30 - Les délits et les crimes étant personnels, le supplice d'un coupable et les condamnations infamantes quelconques n'impriment aucune flétrissure à sa famille ; l'honneur de ceux qui lui appartiennent n'est nullement entaché, et tous continueront d'être admissibles à toutes sortes de professions , d'emplois et de dignités.3.
Page 72 - Il voulut foncer sur le devant, comme voulant parler; mais on lui représenta que la chose était impossible encore; il se laissa alors conduire à l'endroit où on l'attacha et où il s'est écrié très-haut : PEUPLE, JE MEURS INNOCENT!

Bibliographic information