Histoire de la terreur, 1792-1794: d'après documents authentiques et inédits, Volume 5

Front Cover
M. Lévy frères, 1866 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 286 - ... l'exemple des mœurs; il n'y porta aucune faiblesse coupable ni aucune passion corruptrice ; il y fut économe, juste, sévère ; il s'y montra toujours l'ami constant du peuple. Le peuple désirait la destruction d'un impôt désastreux qui pesait sur lui : il le détruisit ; le peuple demandait l'abolition de la servitude : il commença par l'abolir lui-même dans ses domaines ; le peuple sollicitait des réformes dans la législation criminelle pour l'adoucissement du sort des accusés : il...
Page 283 - ... c'est un procès où les particuliers intéressés sont une des parties et le public l'autre , mais où je ne vois ni la loi qu'il faut suivre ni le juge qui doit prononcer.
Page 484 - La Convention nationale déclare Louis Capet , dernier roi des Français, coupable de conspiration contre la liberté de la nation et d'attentat contre la sûreté générale de l'état.
Page 546 - La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.
Page 75 - Les généraux mettront de suite sous la sauvegarde et protection de la République française tous les biens meubles et immeubles appartenant au fisc, au prince, à ses fauteurs, adhérents et satellites volontaires, aux établissements publics, aux corps et communautés laïques et...
Page 285 - Citoyens, je vous parlerai avec la franchise d'un homme libre. Je cherche parmi vous des juges et je n'y vois que des accusateurs.
Page 421 - Vous invoquez sans cesse le code pénal. Vous vous dites sans cesse , nous sommes jury : eh bien ! c'est le code pénal que j'invoque; ce sont ces formes de jury que je demande , et auxquelles je vous supplie de ne pas faire d'exception.
Page 184 - ... j'avoue que l'usage des peuples »les plus libres qui aient jamais été sur la terre me fait «croire qu'il ya des cas où il faut mettre pour un moment »un voile sur la liberté , comme l'on cache les statues des »dieux.
Page 282 - Vous voulez me punir, et , parce que vous ne connaissez pas de loi que vous puissiez m'appliquer, vous voulez en faire une pour moi tout seul ! Certes il n'ya pas aujourd'hui de puissance égale à la vôtre; mais il y en a une que vous n'avez pas; c'est celle de n'être pas justes ! Citoyens , je ne connais pas de réponse à cette défense.
Page 283 - La nation peut, sans doute, déclarer aujourd'hui qu'elle ne veut plus du gouvernement monarchique, puisqu'il est impossible que ce gouvernement puisse subsister sans l'inviolabilité de son chef; elle peut renoncer à ce gouvernement, à cause de cette inviolabilité même; mais elle ne peut pas l'effacer pour tout le temps que Louis a occupé le trône constitutionnel. Louis...

Bibliographic information