Sens du devenir et pensée de l'histoire au temps des Lumières

Front Cover
Editions Champ Vallon, 2000 - Enlightenment - 226 pages
Que nous éprouvions aujourd'hui le besoin de régresser aux multiples discours tenus par les Lumières sur l'histoire, cela résulte très naturellement de ce que nous avons cessé de nous percevoir comme inscrits dans le temps de l'Histoire : celle-ci ne faisant plus écran, ceux-là retrouvent titi relief longtemps devenu indiscernable. Les études ici rassemblées démêlent, de Leibniz à Condorcet, l'enchevêtrement des trois grandes strates qui se dessinent alors : la genèse abstraite de l'obéissance politique, la civilisation comme processus ordinaire qu'accomplit en son temps chaque nation si les circonstances le lui permettent et, enfin, la pluralité des histoires empiriques dont le traitement fait l'objet de démarches très diverses. Prendre la mesure de cette complexité, c'est commencer d'en finir avec la représentation très convenue d'une histoire de nos croyances en l'Histoire qui s'élaborèrent en réalité toujours dans l'ambivalence et le conflit.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Section 1
3
Section 2
7
Section 3
19
Section 4
33
Section 5
52
Section 6
53
Section 7
76
Section 8
92
Section 9
143
Section 10
163
Section 11
178
Section 12
209
Section 13
Section 14
Copyright

Other editions - View all

Common terms and phrases

Bibliographic information