Page images
PDF
EPUB

NOTE.

Nous avons dit (page 466 ) qu'à l'Hôtel-Dieu de Paris, la mortalité était de 1 sur 4 3/4.

Avant la Révolution elle y était, suivant Tenon, de 1 sur 4 1/2. M. de Pastoret, dans son Rapport (1816), qui embrasse une période de dix années, du 1er janvier 1804 au 1er janvier 1814, affirme que pendant cette période, la mortalité a été de sur 4 100

Mais, depuis 1816, elle a diminué d'une manière extrêmement remarquable, par l'effet des grandes améliorations hygiéniques qui font aujourd'hui de l'Hôtel-Dieu l'hôpital le plus salubre de tout Paris. Au fur et à mesure que l'on a poursuivi le plan de réforme et que l'on a multiplié les conditions de salubrité, on a vu la mort fuir, pour ainsi dire, devant les assainissements successifs.

Ainsi, en 1818, la mortalité était de ........... 1 sur 5,38 En 1824, elle n'est plus que de.............. | sur 7,11

Et elle se maintient, depuis plusieurs années, dans la proportion, chiffre moyen, de. .....

pyen, ae. .............. 1 sur 9,15

TABLE

SELON L'ORDRE DES MATIERES.

CHAPITRE III. Des Maisons.

S 1. Observations générales sur les maisons, 48. — S 2. Maté-

riaux des maisons, leurs genres divers de construction, 49. -

S 3. Habitation des maisons récemment construites, 52. –

S 4. Hauteur et contenance des maisons, leur orientation, 54.

-S 5. Aménagement intérieur, allées, cours, escaliers, toiture,

56. —S 6. Caves, 58. —S 7. Boutiques, magasins, rez-de-chaus-

sée, 58. — S 8. Ventilation, portes et fenêtres, 60. — S 9. De
la capacité des appartements, 63. —S 10. Des conditions de
salubrité des différentes parties des appartements. Cuisine,
chambre à coucher, 65. – S 11. Latrines : désinfection des
fosses d'aisance , 68. – S 12. De l'éclairage dans les habita-
tions, 78.-S 13. Chauffage des maisons particulières : chemi-

nées, 80. — $ 14. Soins divers qui se rapportent à la salubrité

des maisons, 86. – S 15. Des vieux quartiers et de l'habitation

du pauvre dans les villes, 88.

Seconde Partie.

HYGIÈNE DE LYON.

LETTRE A M. JAYR, PAIR DE FRANCE, PRÉFET DU RHÔNE, 355.

CHAPITRE Jer. TOPOGRAPHIE.

S 1. Situation topographique de Lyon, 363. — S 2. Cours d'eau,

le Rhône, la Saône, 365. - S 3. Structure géologique du sol, 369. — S 4. Expositions du sol, paysage lyonnais, 374. – S 5. Climat, 377.

CHAPITRE II. CONDITIONS SANITAIRES DE LA POPULATION LYONNAISE.

S 1. Caractères physiques de la population lyonnaise, 379.

S 2. Conditions d’insalubrité de la ville de Lyon, 382. S 3. Habitudes de la population lyonnaise, 389. — S 4. Égoûts de Lyon, 390. --S 5. Vidanges, 394. – S 6. Voirie, écarrissage, 395. —S 7. De la prostitution à Lyon, 400. — S 8. Du charlatanisme à Lyon et dans les grandes villes, 407. S 9. Maladies régnantes, épidémies, 410. - S 10. Tableaux de mortalité, 412. – S 11. Cimetières, 415. — S 12. Noyés et asphyxiés, 419. — S 13. Chiens enragés, hydrophobie, 423. - S 14. Eaux minérales, 424.

CHAPITRE III. DES PRINCIPAUX ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DE

LYON, AU POINT DE VUE DE LA SALUBRITÉ. S 1. Collége royal, 426. — S2. Salles d'asile, 433. --S 3. Dépôt

de mendicité, 437. — S 4. Prisons, 439. – S 5. Casernes,

446, - S 6. École vétérinaire, 450, HÔPITAUX, 453. – S 1. Hôtel-Dieu, 454. – S 2. Hospice de

la Charité, 472. - S 3. Hospice des Incurables, 484. S 4. Hospice de l'Antiquaille, 487. – S 5. Asile des aliénés

« PreviousContinue »