Le Portfolio, ou Collection de documens politiques relatifs à l'histoire contemporaine, Volume 1

Front Cover
A. Campe, 1836 - Europe
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 21 - L'empereur Alexandre, qui avait fait pour vous plus qu'un empereur de Russie n'aurait dû faire, qui vous a comblés de bienfaits, qui vous a favorisés plus que ses propres sujets, et vous a rendus la nation la plus florissante et la plus heureuse, l'empereur Alexandre a été payé de la plus noire ingratitude. « Vous n'avez jamais pu vous contenter de la position la plus avantageuse, et vous avez fini par détruire vous-mêmes votre bonheur.
Page 22 - Et au milieu de tous ces troubles qui agitent l'Europe, et de toutes ces doctrines qui ébranlent l'édifice social, il n'ya que la Russie qui reste forte et intacte. Croyez-moi, Messieurs, c'est un vrai bonheur d'appartenir à ce pays et de jouir de sa protection. — Si vous vous conduisez bien, si vous remplissez tous vos devoirs, ma sollicitude paternelle s'étendra sur vous tous, et, malgré tout ce qui s'est passé, mon gouvernement pensera toujours à votre bien-être.
Page 22 - Pologne indépendante et de toutes ces chimères, vous ne pouvez qu'attirer sur vous de grands malheurs. J'ai fait élever ici la citadelle, et je vous déclare qu'à la moindre émeute je ferai foudroyer la ville, je détruirai Varsovie, et certes ce ne sera pas moi qui la rebâtirai.
Page 24 - Je sais, messieurs, que vous avez voulu me parler, je connais même le contenu de votre discours, et c'est pour vous épargner un mensonge que je ne désire pas qu'il me soit prononcé. Oui, messieurs, c'est pour vous épargner un mensonge, car je sais que vos sentiments ne sont pas tels que vous voulez me le faire accroire.
Page 22 - C'est à vous, messieurs, de mériter l'oubli du passé : ce n'est que par votre conduite et par votre dévouement à mon gouvernement que vous pouvez y parvenir. Je sais qu'il ya des correspondances avec l'étranger, qu'on envoie ici de mauvais écrits et que l'on tâche de pervertir les esprits.
Page 7 - L'Empereur a mis le système turc à l'épreuve, et Sa Majesté l'a trouvé dans un commencement d'organisation physique et morale qu'il- n'avait pas jusqu'à présent.
Page 24 - Mortemart a eu avec le ministre autrichien une longue conférence. Le duc m'en a fait le récit dans les termes suivans, que j'ai mis sur papier immédiatement après, afin de me garantir d'oublis ou d'erreurs. Le prince de Metternich a demandé à M. de Mortemart quelle impression il emportait de l'armée russe et de ses généraux. M. de Mortemart répondit qu'il avait de l'armée la plus grande opinion, et que les talens de ses chefs variaient, comme il arrive dans tout pays et dans toute armée...
Page 3 - Ministerial revolutions which had disorganized tout son pouvoir le nombre de ses adhérens, et dans cet intérêt vital, il a employé plus de soins et d'adresse que tous ses prédécesseurs. Ne pouvant se dissimuler l'insuffisance de ses talens d'homme d'état et d'orateur, pour entraîner dans la sphère de ses opinions la majorité des Chambres, il a voulu se ménager du moins le nombre des votans, par des moyens plus simples, et qui dans ce pays n'ont pas moins d'efficacité que dans tout autre....
Page 8 - L'espoir qu'elle servirait à prouver à Londres que nous ne négligeons aucun moyen de conjurer l'orage me décida à en envoyer immédiatement copie au Prince de Lieven. Les esprits étaient dans l'attente et en quelque sorte alarmés de ce qui allait arriver, lorsque le discours de M. Canning à la Chambre des Communes vint les surprendre de la manière la plus pénible.
Page 7 - ... pris part de bonne foi aux stipulations du 6 juillet, le Sultan se serait rendu plus traitable, et la guerre n'aurait pas eu lieu ; que la cour de Vienne, tout en désirant la paix, a constamment agi contre...

Bibliographic information