Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][ocr errors]

Voldieri

Le Canal navigable , qui forme dans le midi de la France une communication entre l'Océan et la Méditerranée , est un de ces monumens célèbres qui ont illustré le siècle de Louis XIV. Ce Prince le

regardoit comme un ouvrage capable de bien marquer aux siècles à venir la grandeur, l'abondance et la félicité de son règne. Colbert y voyoit un moyen de rendre le commerce florissant, et d'élever la France å ce haut degré de prospérité intérieure auquel son heureuse situation sembloit l'appeler. Riquet eut l'avantage de seconder les vues du Monarque et du Ministre: il fut l'inventeur, l'exécuteur , et le directeur de ce Canal devenu si fameux, et il fonda une administration dont les

membres , pris dans sa famille , devoient entretenir et perfectionner ce grand ouvrage. Ils ont rempli , pendant plus de cent trente ans, les devoirs qui leur avoient été tracés par l'inventeur du Canal ; et s'ils n'ont pas mérité les mêmes éloges que lui, ils ont du moins imité fidèlement son dévouement au bien public.

C'est à retracer ce double mérite de Riquet, que cet écrit est destiné. Sa mémoire a été vivement attaquée dans un Livre que le nom de son auteur ne nous permet pas de laisser sans réponse. M. Andréossy, Général d'artillerie, grand Officier de la Légion d'honneur et membre de l'Institut d'Egypte, en publiant une Histoire du Canal du Midi , s'est proposé de démontrer que Riquet n'en étoit point l'inventeur; et qu'il avoit, par son crédit, usurpé une gloire qui appartenoit

[ocr errors][graphic][merged small]

à un autre. Le seul moyen d'éclaircir une semblable question, est de constater les faits. Nous allons donc composer une Histoire du Canal de Languedoc, non avec des conjectures et des probabilités, mais avec les pièces originales conservées soit à la Bibliothèque impériale , soit aux archives du Canal.

Lorsque Tacite écrivoit la vie de son beau-père , il espéroit trouver dans (1) sa piété filiale , ou sa recommandation, ou son excuse. Pour nous, n'ayant ni ses talens, ni un sujet égal au sien , nous ne chercherons dans le même sentiment que l'excuse de notre entreprise; et lorsqu'une agression que nous étions loin de prévoir, nous oblige d'entretenir le public d'un simple particulier, la mémoire de ce qu'il

(1) Aut laudatus , aut excusatus erit.

a fait pour son pays doit nous obtenir; sinon de la faveur , au moins de l'indulgence,

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][subsumed][ocr errors]
« PreviousContinue »