Mémorial revolutionnaire de la convention, ou, Histoire des révolutions de France: depuis le 20 Septembre 1792 jusqu'au 26 Octobre 1795, v. st, Volume 4

Front Cover
Baillio et Colas, 1797 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 54 - Décrète que tout prévenu de conspiration qui résistera ou insultera à la justice nationale sera mis hors des débats surle-champ*.
Page 175 - En ne posant pas les questions soumises au jury, en présence des accusés ; « En choisissant les jurés, au lieu de les prendre par la voie du sort ; « En substituant aux jurés de service d'autres jurés de choix ; « En jugeant et condamnant des accusés sans témoins et sans pièces ; « En n'ouvrant pas celles qui étaient envoyées pour leur conviction ou leur justification...
Page 54 - Fouquier, le 15 germinal , lettre dans laquelle il exposait à la Convention que les accusés demandaient à faire entendre seize députés, dont les dépositions prouveraient la fausseté des faits qu'on leur imputait, et qu'ils en appelaient au peuple , en cas de refus ; et d'avoir substitué à cette ** lettre un rapport mensonger, duquel les comités ont fait...
Page 120 - ... que l'on pourra porter l'épouvante dans l'âme de ceux qui oseraient encore méditer de nouveaux attentats ; » Considérant que l'opiniâtreté que les individus saisis comme le plus fortement prévenus de ce crime mettent à...
Page 69 - France entière ne se laissera pas intimider par des députations que l'on envoie à la barre. Et de qui sont-elles composées? De fripons, d'intrigans qui restent dans les sections jusqu'à onze heures du soir, quand les bons citoyens en sortent à dix.
Page 126 - J'aimais à croire que je pourrais trouver quelques individus qui, pénétrés de l'horreur du crime commis dans cette commune, s'empresseraient de soustraire leurs noms à l'infamie et m'indiqueraient les coupables; mais un silence absolu ne me prouve que trop qu'ils ont tons participé au crime.
Page 195 - Considérant que le peuple se rend coupable envers lui-même, envers la génération future, s'il ne se hâte d'assurer sa subsistance et de ressaisir ses droits; « Considérant que le gouvernement est usurpateur, injuste et tyrannique, quand il fait arrêter arbitrairement, transférer de cachots en cachots, de communes en communes, et massacrer dans les prisons ceux qui ont assez de courage et de vertu pour réclamer du pain et les droits communs;
Page 237 - Arrivés tous les quatre à onze heures du matin à la porte extérieure du Temple, nous y avons été reçus par les commissaires qui nous ont introduits dans la tour. Parvenus au deuxième étage...
Page 163 - N'espérez pas ramener le calme et l'abondance sans punir les égoïstes. Et toi, Montagne sainte, qui as tant combattu pour la République', les hommes du 14 Juillet, du 10 Août et du...
Page 179 - Après avoir fait une procédure dans laquelle les seuls « auteurs des crimes que l'on nous imputait n'ont point « paru, on prononce contre nous la mort, quoique les « vrais coupables n'aient été que déportés! Où est la « justice? Mais la postérité jugera. Je n'ai plus qu'un « mot à dire: je demande que l'on me fasse mourir sur« le-champ, et que vous montriez autant de courage

Bibliographic information