Mémoires du marquis de Ferrières ...

Front Cover
Baudouin frères, 1821 - France - 522 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 308 - J'emporte dans mon cœur le deuil de la monarchie dont les débris vont être la proie des factieux ! » Ce furent presque ses dernières paroles ; les douleurs de colique se renouvelèrent et devinrent atroces.
Page 97 - Moi, roi des Français, je jure d'employer le pouvoir que m'a délégué l'acte constitutionnel de l'état, à maintenir la constitution décrétée par l'assemblée nationale et acceptée par moi.
Page 302 - La popularité que j'ai ambitionnée et dont j'ai eu l'honneur de jouir comme un autre, n'est pas un faible roseau ; c'est dans la terre que je veux enfoncer ses racines sur l'imperturbable base de la raison et de la liberté.
Page 38 - Roi ; lui seul peut entretenir des relations politiques au dehors, conduire les négociations, en choisir les agents, faire des préparatifs de guerre proportionnés à ceux des États voisins, distribuer les forces de terre et de mer ainsi qu'il le jugera convenable, et en régler la direction en cas de guerre.
Page 282 - ... ils se croient les amis du roi ; ce sont les seuls ennemis de la royauté ; ils auraient privé le monarque de l'amour et de la confiance d'une grande nation si ses principes et sa probité eussent été moins connus.
Page 173 - Paris marche sur nous. — Je n'en sais rien. — Croyezmoi, ou ne me croyez pas, peu m'importe ; mais Paris, vous dis - je , marche sur nous. Trouvez -vous mal : montez au château , donnez-leur cet avis : dites, si vous; voulez , que vous le tenez de moi , j'y consens ; mais faites cesser cette controverse scandaleuse ; le temps presse, il n'ya pas un moment à perdre.
Page 26 - Je réponds : l'intérêt de la nation est que toute hostilité soit repoussée par celui qui a la direction de la force publique ; voilà la guerre commencée. L'intérêt de la nation est que les préparatifs de guerre des nations voisines soient balancés par les nôtres ; voilà la guerre. Nulle...
Page 89 - Nous jurons d'être à jamais fidèles à la Nation, à la Loi et au Roi ; de maintenir de tout notre pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée nationale, et acceptée par le Roi; de protéger...
Page 303 - Je prie aussi M. Goupil de se souvenir qu'il s'est mépris autrefois sur un Catilina dont il repousse aujourd'hui la dictature.
Page 344 - Constitution soit suffisante pour réparer un seul des maux qui affligent le royaume : le roi, après avoir solennellement protesté contre tous les actes émanés de lui pendant sa captivité, croit devoir mettre sous les yeux des Français et de tout l'univers le tableau de sa conduite, et celui du gouvernement qui s'est établi dans le royaume.