Page images
PDF
EPUB

immédiatement au-dessous: la carie de l'os du pied affecte les tendons ainsi que les cartilages; fort souvent il y a ankilose; les vaisseaux de la partie affectée sont variqueux; on y aperçoit des taches noires et livides; l'humeur qui découle de cet ulcère est noirâtre, d'une odeur aussi forte

que

fétide. Plus de transpiration , plus d'exsudation d'humeur; celles qui se font ordinairement dans l'état de santé, entre les doigts et par les glandes du fourchet, sont nulles.

Cause de cette maladie.

En France le crapaud n'a été observé que depuis peu dans les moutons, ou du moins il

y a apparence qu'on ne l'a jamais vu aussi fréquemment qu'aujourd'hui. Quantité de cultivateurs et de bergers m'ont assuré ne l'avoir jamais vu. Cependant le célèbre M. Chabert, mon maître, mon ami, dont j'aimerai toujours à me rappeler le nom, parce que c'est à lui que je suis redevable du peu de connaissances que j'ai acquises dans l'art de traiter et de guérir les animaux; M. Chabert, dis-je, l'a très - judicieusement observé et détaillé à la page 213 de ses Instructions et Observations sur les maladies des animaux, publiées en 1791.

و

[ocr errors]

On ne connaît pas encore bien positivement les véritables causes de cette maladie : plusieurs raisons me portent à croire qu'elle est contagieuse, et qu'elle nous est venue d'Espagne avec les troupeaux qui en ont été amenés.

Constamment occupé, depuis quatre ans, à la recherche des principes de cette maladie, au milieu de plus de douze milles bêtes affectées que j'ai traitées ou examinées, j'ai pu observer qu'elle se communiquait très-facilement par

cohabitation des animaux attaqués avec les bien - portans. Le temps et l'expérience m'ont démontré cette vérité qui depuis m'a été confirmée par le rapport de plusieurs cultivateurs. Ils ont éprouvé des pertes par les effets de cette maladie, les uns pour avoir acheté des béliers provenant d'un troupeau affecté, d'autres pour avoir mêlé des brebis ou des moutons en proie à cette épizootie, avec d'autres sans maladie. Enfin ces ravages sont si prompts que quelques bêtes en ont été atteintes pour avoir seulement passé sur les traces d'un troupeau infecté, etc. Je laisse au temps et aux bonnes observations

que
l'on
pourra

faire à confirmer ce que j'avance.

Quelques personnes ont dit que cette ma

ladie pouvait avoir été occasionnée par des animaux microscopiques : ils la nomment chique des moutons, et la traitent avec un spécifique qu'ils regardent comme infaillible (l'acide ni. trique); ils l'emploient, disent-ils , pour tuer l'animal parasite, ou afin d'éviter une plaie longue et dangereuse.

S'il n'est pas encore permis de démontrer l'erreur dans laquelle paraissent être tombées ces personnes, on peut néanmoins assurer qu'elles se sont trompées en avançant que cette épizootie provenait d'animacules qui allaient s'enfoncer sous le centre de la corne. Elles ont confondu les effets avec la cause, car il est physiquement démontré, et tous les praticiens instruits dans la médecine et dans la pathologie assurent qu'il se forme dans les matières excrémentitielles, purulentes excrétoires et en putréfaction , une quantité plus ou moins grande d'insectes de différens

que les vers qui se mettent dans les plaies, etc.

On pourrait assurer avec de plus justes raisons, que les véritables causes de cette maladie sont, dans le principe, extérieures ou locales, comme l'a sagement avancé M. Chabert; et que le plus ordinairement elles dépendent de

genres, tels

la sécheresse et de la chaleur excessive du sol, soit que cette chaleur provienne du soleil, soit qu'elle se trouve produite par la fermentation des fumiers sur lesquels on laisse séjourner les animaux, soit enfin qu'elle résulte de quela que autre cause particulière.

La fin.d un prochain numéro.

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

IOI

75

ACIER fondu. Fabrique de M. Jackson.

82 ARÉOLITHE ( Notice sur un ), par M. Gillet de Laumont.

81 AGRICULTURE. (Société royale et centrale d') Prix qu'elle propose.

245 AIR employé à faire des matelas. ANDRIEUX. Sur le chariot à

vapeur. APOSTOLLE. ( Chaulage de l')

124 ARCET. ( D' ). Sur le collage du papier.

77 ARCET. (D') Eclairage par le gaz hydrogène. 87 ARCHIMÈDE (Vis) à double effet , de M. Partu. 196 ARITHMOGRAPHE de M. Gattey.

72 AVERDY. ( Chaulage de l')

124 BARDEL. Amélioration des soies blanches.

89 BARNET. Bottes et souliers sans couture.

92 BAROMÈTRES de Conté et de Jecker.

83 BARTH. Préparation d'une peinture verte économique. 99 BAUDIN et LECOUFFLE, bijoutiers. Tabatières en plaqué d'or.

68 BAUSON. Schalls de laine de cachemire. BAXTER. Son chaulage.

126 BLANC frères. Fourneau-fumivore.

85 BLÉ carié. Son chaulage, par M. Arthur Young. BLENKINSOP. Son chariot à vapenr employé à Newcastle.

76 Bois économisé par M. Heuzet. BOITERIE. (Traité de la )

296

68

113

84

« PreviousContinue »