Page images
PDF
EPUB

breuses applications dont il est susceptible; mais ces expériences exigeront un temps considérable avant qu'on puisse prononcer sur les résultats : nous nous bornons donc en ce moment à appeler votre attention sur le perfectionnement apporté par M. Rey dans la préparation des toiles. Vous pouvez, messieurs, vous convaincre par vous-mêmes, d'après les échantillons que vous avez sous les

yeux, que ces toiles sont très-souples , que le taffetas se manie comme une peau, tandis que celui qui est imprimé d'après l'ancienne méthode se casse au moindre mouvement, et que les toiles employées jusqu'à ce jour semblent, au bout

brûlées

par

la couleur et l'huile dont elles sont enduites.

Vous ne croyez pas plus que nous, mese sieurs, que cette souplesse doive durer indéfiniment. Il arrivera sans doute un moment où l'huile sera complètement résinifiée, où la dessication sera complète : alors on ne pourra rouler, ni tendre la toile sans de grandes précautions. Mais c'est toujours un avantage pour tout le temps que la

la souplesse se maintiendra au-delà du terme ordinaire, et l'exemple des toiles et des taffetas vernis nous donne lieu de croire que la dessication complète

de deux ans,

pourra n'avoir lieu qu'après plusieurs années.

M. Rey présume que les couleurs doivent se conserver plus fraîches sur ses nouvelles impressions, et dans cette intention il a fait peindre une esquisse sur une toile préparée mi-partie d'après l'ancien et le nouveau procédé. Il désire que vous la conserviez, afin que vous puissiez voir si sa conjecture sera vérifiée.

Ce n'était pas le meilleur mode d'expérience; aussi il prépare en ce moment une autre toile avec plusieurs compartimens. On ne mettra en dernier qu'une seule couche de blanc de Clichy , et les plus légères différences,

s'il y en a, deviendront sensibles. D'après tout ce que j'ai eu l'honneur de vous rapporter, messieurs, vos commissaires pensent que M. Rey a rendu aux arts un service réel.

Ses toiles sont tellement souples qu'elles paraissent pouvoir être roulées long-temps après leur préparation. Elles sont en même temps plus légères que les toiles ordinaires, qui pèsent 8 onces par pied carré, tandis

que celles-ci ne pèsent que 2 onces ce qui est d'un grand avantage pour le transport des tableaux.

[ocr errors]

Il assure qu'au moyen de son procédé il n'est plus obligé d'employer la pierre ponce pour rendre ses toiles unies. Cette opération exposait les ouvriers à respirer la poussière du blanc de plomb, et à contracter l'affreuse maladie appelée colique des peintres.

Il a abrégé l'opération de l'impression des toiles à tel point , qu'il peut, en six jours, fournir à un peintre une toile de la plus grande dimension.

Enfin, l'économie qu'il a trouvée dans la main-d'æuvre est telle , qu'il peut baisser ses prix de plus de 25 pour cent.

Nous pensons donc, messieurs, que vous devez tenir compte à M. Rey de tout ce qu'il a fait pour l'avantage des arts. Nous vous proposons en conséquence de lui en témoigner votre satisfaction.

Adopté en séance, le 27 mars 1816.

.

Note sur une nouvelle lampe.

M. Piault, maire du dixième arrondissement de Paris, a inventé une lampe à mèche plate et à simple courant d'air , qu'il a fait exécuter

par M. Leclerc, ferblantier, rue du Bac, n° 134.

Cette lampe, dont le réservoir d'huile est plat et carré, s'applique où l'on veut, et peut prendre toutes les formes des lampes d’Argand ordinaires. Le courant d'air est établi par un petit ventilateur qui entoure à

peu

de distance le bec de la lampe, et force l’air , retenu et conduit par une cheminée de verre,

à frapper la mèche dans tous les sens; ce qui donne une combustion égale et complète sans vacillation dans la flamme. L'autenr présente cette lampe comme un des plus sûrs moyens de diminuer la consommation de l'huile, parce qu'il n'emploie que le tiers de la circonférence d'une mèche ordinaire, et qu'elle ne consomme, suivant lui, qu’une demi-once d'huile par heure. On peut en augmenter la clarté à volonté, en donnant plus ou moins de largeur à la mèche.

1

[blocks in formation]

Manière de filer la laine au Caucase. Plusieurs produits de l'industrie manufacturière de l'Asie sont encore inimitables

pour nous; et ce qui doit surprendre davantage, c'est l'extrême simplicité des outils que

les ouvriers ont à leur disposition. Le rapport des voyageurs est unanime sur ce point; et il est con

l'adresse individuelle et la patience tiennent lieu chez ces peuples antiques des appareils dispendieux et économiques inventés par les Européens depuis un siècle. Nous voyons encore quelques traces de cette manière ambulante d'exercer les professions mécaniques dans les fondeurs de cuillers d'étain, 2e Coll. 3.

15

stant que

« PreviousContinue »