Histoire diplomatique de l'Europe pendant la révolution francaise: ptie. Première coalition. 2 v. 1867-71

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 335 - Si le Roi se met à la tête d'une armée et en dirige les forces contre la nation, ou s'il ne s'oppose pas par un acte formel à une telle entreprise qui s'exécuterait en son nom, il sera censé avoir abdiqué la royauté.
Page 82 - If we listen to the voice of reason and duty, and pursue this night the line of conduct which they prescribe, some of us may live to see a reverse of that picture from which we now turn our eyes with shame and regret. We may live to behold the natives of Africa engaged in the calm occupations of industry, in the pursuits of a just and legitimate commerce. We may behold the beams of science and philosophy breaking in upon their land,* which at some happy period in still later times may blaze with...
Page 82 - We may behold the beams of science and philosophy breaking in upon their land, which at some happy period in still later times may blaze with full lustre, and, joining their influence to that of pure religion, may illuminate and invigorate the most distant extremities of that immense continent.
Page 169 - Les soussignés, citoyens français, arrachés par un concours impérieux de circonstances extraordinaires, au bonheur de servir, comme ils n'ont cessé de le faire, la liberté de leur pays; n'ayant pu s'opposer plus long-temps aux violations de la constitution que la volonté nationale ya établie, déclarent: qu'ils ne peuvent être considérés comme des militaires ennemis , puisqu'ils ont renoncé à leurs places dans l'armée française, et moins encore comme cette portion de leurs compatriotes,...
Page 265 - Richelieu qu'on a tant vantés? Qu'est-ce que leurs projets mesquins comparés à ces soulèvements du globe, à ces grandes révolutions que nous sommes appelés à faire ? Ne nous occupons plus de ces projets d'alliance avec la Prusse, avec l'Angleterre, misérables échafaudages.
Page 82 - Then may we hope that even Africa, though last of all the quarters of the globe, shall enjoy at length, in the evening of her days, those blessings which have descended so plentifully upon us in a much earlier period of the world.
Page 266 - La Convention nationale déclare , au nom de la nation française , qu'elle accordera fraternité et secours à tous les peuples qui voudront recouvrer leur liberté , et charge le pouvoir exécutif de donner aux généraux les ordres nécessaires pour porter secours à ces peuples, et défendre les citoyens qui auraient été vexés ou qui pourraient l'être pour la cause de la liberté.
Page 211 - Prusse, qui annoncent quelques dispositions à entrer en négociations, le Conseil, après avoir délibéré sur cette communication, arrête qu'il sera répondu : Que la République française ne peut entendre aucune proposition avant que les troupes prussiennes aient...
Page 211 - Les généraux des armées du Nord et du centre ayant fait connaître au conseil qu'il leur a été fait des ouvertures de la part du roi de Prusse, qui annoncent...
Page 283 - ... avantage; qu'un tel droit est un reste des servitudes féodales ou du moins un monopole odieux qui n'a pu être établi que par la force, ni consenti que par l'impuissance, qu'il est conséquemment révocable dans tous les moments et malgré toutes les conventions, parce que la nature ne reconnaît pas plus de peuples que d'individus privilégiés et que les droits de l'homme sont à jamais imprescriptibles; 3°...

Bibliographic information