Encyclopédie des gens du monde: répertoire universel des scineces, des lettres et des arts; avec des notices sur les principales familles historiques et sur les personnages célèbres, morts et vivans, Volume 4

Front Cover
Librairie de Treuttel et Würtz, 1834 - Biography
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 73 - Ce prince, héritier nécessaire, puis présomptif, de la couronne, naquit terrible, et sa première jeunesse fit trembler. Dur et colère jusqu'aux derniers emportements, et jusque contre les choses inanimées; impétueux avec fureur, incapable de...
Page 332 - Que quoique le pape ait la principale part dans les questions de foi, et que ses décrets regardent toutes les Églises et chaque Église en particulier, son jugement n'est pourtant pas irréformable, à moins que le consentement de l'Église n'intervienne.
Page 171 - Cette longue presqu'île, d'un aspect sauvage , a quelque chose de singulier : dans ses étroites vallées , des rivières non navigables baignent des donjons en ruines, de vieilles abbayes , des huttes couvertes de chaume, où les troupeaux vivent pêle-mêle avec les pâtres. Ces vallées sont séparées entre elles, ou par des forêts remplies de houx grands comme des chênes, ou par des bruyères semées de pierres druidiques autour desquelles plane l'oiseau marin et paissent des vaches maigres...
Page 271 - Votre commission des inspecteurs sait que les conjurés se rendent en foule à Paris; que ceux qui s'y trouvent déjà n'attendent qu'un signal pour lever leurs poignards sur des...
Page 554 - A laqi'dle il sera définitivement prononcé par la Convention ou par le corps législatif sur le sort de Louis , qui demeurera jusqu'alors en état de détention; et néanmoins, en cas d'invasion du territoire français par les ennemis de la République, le décret sera mis à exécution.
Page 75 - Il avait les plus belles jambes et les plus beaux pieds qu'après le roi j'aie jamais vus à personne, mais trop longues, aussi bien que ses cuisses, pour la proportion de son corps. Il sortit droit d'entre les mains des femmes. On s'aperçut de bonne heure que sa taille commençait à tourner. On employa aussitôt et longtemps le collier et la croix de fer, qu'il portait tant qu'il...
Page 512 - L'écurie de ce cheval était tout en marbre, avec une auge d'ivoire, et Caligula se proposait même de le nommer consul, lorsque la mort de cet animal vint mettre un terme aux folies dont il était l'objet de la part de son maître.
Page 531 - ... que la quantité de chaleur nécessaire pour élever d'un degré la température d'un...
Page 270 - Napoléon le regarda fixement sans lui rien répondre. Barras baissa les yeux et demeura interdit. La conversation finit là.

Bibliographic information