Page images
PDF
EPUB

(N°93) CHEMINS DE FER DE LA RÉUNION

Résultats généraux de l'Exploitation pendant les années 1901, 1902 et 1903.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[blocks in formation]

PERSONNEL

(N° 91)

I. – INGÉNIEURS

Vacance dans le personnel enseignant de l'Ecole

des Ponts et Chaussées.

Par suite de l'admission à la retraite de M. l'Inspecteur général Bar latier de Mas, la chaire de professeur du Cours de Navigation intérieure à l'Ecole des Ponts et Chaussées se trouve vacante.

1° PROMOTIONS.

Décret du 23 mars 1905. - Sont nommés Inspecteurs généraux de 1re classe au Corps national des Ponts et Chaussées, pour prendre rang à dater du 1er avril 1905, les Inspecteurs généraux de 2e classe dont les noms suivent : MM. de Basire.

Boreux. Idem. - Sont nominés Inspecteurs généraux de 2e classe au Corps national des Ponts et Chaussées, pour prendre rang à dater du 1er avril 1905, les Ingénieurs en chef de 1re classe dont les noms suivent : MM. Doerr.

Salles.
Lefort.
Chabert.

2° CONGÉ.

Arrélé du 20 mars 1905.- M. Lefebvre Alexandre), Ingénieur ordinaire de l'é classe, en congé illimité en qualité d'Ingénieur-conseil au service de la Société de construction du port de Montevideo, est autorisé à accepter la Direction des travaux de ce port.

Il continue d'être place dans la situation de congé illimité,

3° DÉMISSION.

Arreté du 25 février 1905.- Est acceptée la démission de M. Crouzat (Lucien), Ingénieur auxiliaire, détaché au service des Travaux publics de la Cochinchine.

4° RETRAITES.

Dale d'exécution.

M. Barlatier de Mas, Inspecteur général de 2e classe .

M. Lestelle, Ingénieur en chef de 1re classe .
M. Lecourt, Ingénieur en chef de lre classe.
M. Holtz, Inspecteur général de 1re classe.

1er avril 1905. 1er avril 1905. 1er avril 1905. 1er avril 1905.

5° DECISIONS DIVERSES

Arrélé du 25 février 1905. La limite amont du service de la navigation de la Garonne (M. Barre, Ingénieur en chef de 1re classe à Agen), fixée à l'aval de Toulouse, est reportée à la limite des départements de la Haute-Garonne et de Tarn-et-Garonne.

La partie de ce service ainsi distraite des attributions de M. l’Ingenieur en chef Barre est réunie aux attributions de l'Ingénieur en chef chargé du service ordinaire du département de la Haute-Garonne.

Note du 3 mars 1905. Par décision du Conseil d'administration de la Compagnie des chemins de fer de P.-L.-M., M. Poilleux, Inspecteur général de l'exploitation du réseau métropolitain de cette compagnie, est nommé Directeur de l'exploitation des chemins de fer algériens P.-L.-M., en remplacement de M. Desmure, Ingénieur en chef de 2e classe, qui rentre en France.

Décision du 11 mars 1905. La ligne de Sainte-Cécile d’Andorge à Florac, concédée à la Compagnie des chemins de fer départementaux (M. Lamothe, faisant fonctions d'Ingénieur en chef à Mende), est rattachée à la Direction du contrôle des chemins de fer P.-L.-M.

Décision du 15 mars. - M. Cléry, Ingénieur ordinaire de 1" classe, attaché, à la résidence de Dijon, au service du canal de Bourgogne, est chargé, en outre, de l'intérim du 2e arrondissement du service du contrôle de l'exploitation technique des chemins de fer de P.-L.-M., jusqu'à la désignation du successeur de M. Leproux.

Arrélé du 18 mars. – M. Favières (Joël), Ingénieur auxiliaire, attaché au service ordinaire du département de Lot-et-Garonne, est chargé de l'arrondissement d'Orange du service ordinaire du département

de Vaucluse, en remplacement de M. Métour appelé à une autre destination.

Décision du 18 mars 1905. — M. Rochigpeux (Claudius), SousIngénieur de 2e classe, attaché au service ordinaire du département de la Loire, est chargé, en outre, de l'intérim de l'arrondissement de Montbrison du même service jusqu'à la désignation du successeur de M. l’Ingénieur Mercier.

Décision du 22 mars 1905. -- Le service du contrôle de l'exploitation de la section de la ligne d'Etampes à Beaune-la-Rolande, comprise entre Etampes et Pithiviers (réseau d'Orléans), est rattaché, savoir :

1° Pour le contrôle de la voie et des bâtiments :

Au 1er arrondissement d'Ingénieur ordinaire, à Paris ;

2° Pour le contrôle de l'exploitation technique : Au 1er arrondissement d'Ingénieur ordinaire, à Paris ;

3° Pour le contrôle de l'exploitation commerciale : A la 2e circonscription d’Inspecteur particulier, à Paris ;

4° Pour la surveillance administrative : Au Commissariax de Juvisy.

D'autre part, la section de ligne comprise entre Etampes (exclu) et Toury est détachée du Commissariat de Juvisy et rattachée à celui d'Orléans.

Arreté du 20 mars 1905. — M. Zigmann (Eugène), conducteur de 1re classe, attaché, dans le département de la Haute-Saône, au service du canal de Montbéliard à la Haute-Saône, est chargé, à la résidence de Belfort, de l'arrondissement unique du service ordinaire du département du Haut-Rhin et du 1er arrondissement du service du canal de Montbéliard à la Haute-Saône, en remplacement de M. Bourquin, décédé.

M. Zigmann remplira les fonctions d'Ingénieur ordinaire.

Décret du 23 mars 1905. — M. Charguéraud, Ingénieur en chef de 2° classe, chargé, à la résidence de Paris, du service de la 3e section de la navigation de la Marne et adjoint à la Direction des Routes, de la Navigation et des Mines, est nommé Directeur des Routes, de la Navigation et des Mines, en remplacement de M. Jozon, Inspecteur général de 1re classe, nommé Vice-Président du Conseil général des Ponts et Chaussées.

« PreviousContinue »