Mémoires du duc de Normandie, fils de Louis XVI

Front Cover
Chez les marchands de nouveautés, 1831 - France - 248 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 212 - Toutes les propriétés sont inviolables , sans aucune exception de celles qu'on appelle nationales, la loi ne mettant aucune différence entre elles.
Page 222 - Chambres par des messages qui sont lus à la tribune par un ministre. Les ministres ont leur entrée dans les deux Chambres et doivent être entendus quand ils le demandent.
Page 218 - Aucun membre de la Chambre ne peut, pendant la durée de la session , être poursuivi ni arrêté en matière criminelle , sauf le cas de flagrant délit , qu'après que la Chambre a permis sa poursuite.
Page 33 - ... et artistement recouvert d'une véritable peau de l'animal qu'il représentait ; on l'avait attaché à une grosse charrette, de manière à être supporté par deux allonges en fer, cordées et peintes de la couleur des cordes ordinaires, et fixées à la pointe des brancards et directement devant le cheval qui était attelé à la charrette même ; il avait devant lui deux autres chevaux, ce qui présentait un attelage de quatre de ces animaux...
Page 33 - ... pliantes dans toutes les jointures inférieures, ce qui facilitait la marche, en cas de rencontre d'un corps dur. Il était bien garni dans l'intérieur, et fourré de manière à éviter les inconvénients des secousses de la charrette ; sous sa longue queue était un soupirail qui avait été également pratiqué dans les oreilles, les narines et aux quatre jambes pour faciliter la respiration.
Page 208 - Si votre haine est éteinte, rompez un coupable silence; l'occasion est unique; elle ne se présentera peut-être plus, réfléchissez-y bien et agissez ensuite d'après l'impulsion de votre conscience et de votre intérêt à venir. Faites un retour sur vous-même : rappelez-vous...
Page 186 - Il s'adresse loyalement à vos nobles seigneuries. Il ne réclame point le trône de son père ; il appartient à la nation, qui seule a pu et peut en disposer. Il demande seulement à votre équité un asile pour sa tête, qui ne peut reposer nulle part sans péril, et une patrie que plus de trente ans d'exil n'ont pu lui faire oublier.
Page 185 - Nobles pairs, organes de la justice, c'est à votre haute sagesse que l'infortuné Louis-Charles de Bourbon, duc de Normandie , vient confier ses intérêts. Arraché , comme par miracle , des mains de ses farouches bourreaux , et après avoir végété pendant de longues années dans les diverses parties de l'univers , il revint en France après la Restauration. Repoussé par ses proches, il fut forcé de s'expatrier pour se soustraire à leurs coupables tentatives. Ayant dirigé ses pas vers les...
Page 227 - Les audiences des tribunaux sont publiques, à moins que cette publicité ne soit dangereuse pour l'ordre ou les mœurs ; et, dans ce cas, le tribunal le déclare par un jugement.
Page 219 - Toute infraction à l'article précédent, toute provocation, par des discours proférés publiquement ou par des écrits ou imprimés, affichés ou distribués , à un rassemblement sur la voie publique , ayant pour objet la discussion , la rédaction...

Bibliographic information